07.04.2013

L’US Millas défie le FLHV

millas, US millas, FLHV, barrage honneur, Fred Massotte, Fred Munoz, Sébastien LopezPour une place en finale.

Qui du FLHV et de Millas retrouvera la Côte Vermeille en finale Honneur ? La réponse à cette question sera connue ce soir aux alentours de 17 h. classée deuxième de la poule Honneur lors de la phase précédente, les Perpignanais ont pour eux l’avantage de jouer à domicile. Enfin presque « Le match ne se fera pas à Alcover mais à la plaine des jeux », explique Fred Massotte, co-entraîneur joueur du FLHV. "Alcover est en travaux. C’est vrai qu’en jouant là-bas on aurait eu nos repères, mais la plaine des jeux, ça reste le quartier du Vernet. Et c’est déjà mieux que d’aller à Millas ! ». Privés de Macary, Monteil et Aern (blessés), mais aussi de Boutouba (suspendu) tenteront de perpétuer la logique domicile – extérieur de la saison entre les deux équipes puisque lors de leur quatre confrontations, l’équipe qui recevait a toujours gagné.

« Faire mieux que l’an dernier »

« ça nous arrangerait que ça continue » sourit Massotte. « jouer la finale est notre objectif et on fera de notre mieux pour y parvenir ». Pas sûr que l’USM ne l’entende de cette oreille. Fred Munoz et Sébastien Lopez, co-entraîneur du club, se sont eux aussi fixés comme objectif d’atteindre la finale. « Oui, on veut faire mieux que l’an dernier (NDLR Millas s’était incliné en barrages face au boulou) », lance Lopez. « si on peut montrer aux jeunes que c’est agréable de bosser toute l’année pour aller en championnat de France (le finaliste Honneur est barragiste en championnat de France), on le fera ».

Pour y parvenir, reste à surmonter les absences de Roitg, Pinell, Noguera ou Metlaine alors que Munoz (adducteurs) est incertain. Lopez, lui, s’est blessé au genou sur son lieu de travail, alors qu’Amrani est de retour dans le groupe. « On n’est pas au complet, mais on a quand même une équipe solide à aligner », reprend Lopez. Comme le FLHV. « On est prêt, on va jouer. Millas aussi, je pense qu’on va avoir un match agréable », conclut Massotte. Comme une promesse. L.M.