28.02.2011

Millas s'impose sans la manière

Bousculée par une équipe de Rieumes plutôt joueuse, l'US Millas n'a arraché la victoire qu'en fin de match grâce à l'efficacité de son buteur Nicolas Ribes (21-15).

millas, rieumes, grando, hernandez, nicolas ribesAmrani, sous l'oeil de Hernandez, tente de déborder la défense de Rieumes.


Sur le papier, il ne faisait aucun doute que la machine à gagner « rouge et noir », carburant à l'envie, prendrait le dessus sur Rieumes. Il faut reconnaître qu'en première mi-temps, malgré un terrain gras dû à quelques « rufaques », la mécanique millassoise bien huilée concrétisa deux belles actions dans les cinq mètres des visiteurs. La première par un essai de groupe, conclu par Grando et le second par Hernandez, après un bon travail des avants, perçant la défense Rieumoise pour aplatir entre les poteaux. En face, dans la première période, les bleus durent attendre la sixième pénalité avant que leur buteur n'offre les 3 premiers points à son équipe (12-3).

N'abdiquant pas, les visiteurs honorèrent leur maillot et firent bonne figure face à la grosse écurie Millassoise. En plantant deux terribles banderilles coup sur coup, dès la reprise, à 3 minutes d'intervalles, sur deux courses de Danielou et Lannes, quittant leurs 22 mètres pour aplatir dans le camp adverse, ramenant ainsi les leurs au score et dans le match. N'hésitant pas à remettre l'ouvrage sur le métier quand il le fallait, les « rouge et noir » prétendaient encore à la victoire finale et se remirent sur les rails grâce à Nicolas Ribes, et son jeu au pied qu'il maîtrisait de mieux en mieux malgré le vent. Millas réussissant à revenir au score avec un drop de son 10 qui creusait l'écart avec deux pénalités successives (21-15).

En rendant une copie correcte, mais sans mention, il reste à savoir comment les hommes des deux Marc géreront leur match de dimanche prochain. Histoire que le petit Poucet ne se fasse pas croquer par l'ogre de la Côte Vermeille.millas,rieumes,grando,hernandez,nicolas ribes

13.02.2011

Millas veut faire le plein de points

millas, USM, Revel, poule, féderale 3, verfeil, elne, rieumes, saint girond, grando, osmond allègre Casamitjana et l'USM veulent le bonus offensif.

Et si c'était LE match de l'année. Celui qui permettrait à Millas d'aspirer un peu d'oxygène à l'amorce du sprint final. Toujours située au-dessus de la ligne de flottaison, l'USM pourrait, en cas de succès cet après-midi (15 h) au stade Roger-Roquefort face à Revel, avant-dernier de la poule, s'offrir des perspectives ensoleillées. Et ce n'est pas les Haut-Garonnais, en proie aux doutes, qui devraient se révéler être des rivaux infranchissables, même si les deux clubs possèdent le même nombre de succès depuis le début de saison (4). En revanche, avec un seul point de bonus, contre huit aux Catalans, Revel est scotché dans les abysses depuis le 12 septembre et dont la première victoire avait coincidé avec la réception de Millas (32-26), lors de la cinquième journée. Trois autres succès ont jalonné le parcours chaotique des Revélois : Rieumes (13-6), La Salvetat (6-5) et Verfeil (17-13). Tous acquis face aux mauvais élèves de la poule. En revanche, à l'extérieur, le bilan est aussi sombre qu'un jour de pluie : 7 matches pour autant de désillusions. Millas ne peut donc se permettre le moindre faux pas. D'autant que cette 16e journée pourrait clarifier un peu plus l'architecture du classement avec les déplacements de Verfeil à Elne et Rieumes à St-Girons.   « C'est clair, il nous faut 5 points », prévient l'entraîneur Marc Adroguer qui ne pourra pas compter sur Grando et Osmond et débutera le match avec Allègre sur le banc. A.H. 

11.01.2011

Panorama de la Fédérale 3

Millas perd Lopez. Coup dur pour Millas qui a perdu dimanche Sébastien Lopez, dans les derniers soupirs de la rencontre à Nogaro. Déjà assez peu riche à ce poste, Marc Adroguer et Marc Juan pourraient même être privés de leur centre jusqu'à la fin de la saison. Hier, le joueur a vu sa cheville plâtrée pour six semaines et sa saison est fortement compromise.
2553798331.jpgMillas va faire tourner à Pamiers. Partis à 19 à Nogaro dimanche matin, les deux coaches de l'USM ont dû faire appel à deux joueurs de la B pour épaissir la feuille de match. « Nous sommes très fiers de nos joueurs. On aurait pu en prendre cinquante, mais non, le score est finalement honorable », admet Marc Adroguer. Face à Pamiers, ce week-end, Millas fera tourner son effectif, sachant que la survie de Millas en Fédérale 3 se jouera sans doute lors des trois matches suivants (St-Girons, Verfeil, Revel). Grando par exemple pourrait sauter le rendez-vous ariégeois.

11:29 Publié dans Sport | Tags : millas, us millas, grando, lopez | Lien permanent | Commentaires (0)