12.07.2011

Deux retraités blessés par balles à leur domicile

millas,home jacking,retraitésAgressé samedi soir dans leur villa en périphérie du village, le couple a tenté de résister. Leurs agresseurs ont tiré.

Au parquet de Perpignan, le home-jacking sanglant survenu ce week-end à Millas est pris très au sérieux. Car on a frôlé le drame samedi soir vers 23 h, lorsque deux hommes armés et encagoulés se sont attaqués à deux retraités, âgés de 66 ans, et vivant dans une villa située à la périphérie du village.

Les deux malfaiteurs se sont introduits dans le jardin à la tombée de la nuit et ont attendu que l'homme fasse son apparition. Ils l'ont alors menacé de leurs armes et contraint à entrer dans sa maison, où se trouvait son épouse. A ce moment-là, le mari a décidé de ne pas se laisser faire et a essayé de désarmer l'un de ses agresseurs. "Il a reçu un coup de crosse sur la tête", précise une source proche du dossier. Dans la mêlée, les deux malfaiteurs finissent par commettre l'impensable : ils ouvrent le feu, à plusieurs reprises, en direction du couple. "Quatre balles auraient été tirées vers l'homme, qui a été touché à l'épaule et l'abdomen", précise une source judiciaire. Son épouse, elle, essuie un coup de feu, qui la touche aux jambes. Les deux agresseurs prennent ensuite la fuite.

Alertés, les pompiers prennent en charge le couple, qui est conduit à l'hôpital, dans un état préoccupant. L'homme a été opéré dans la nuit, avec succès et est toujours hospitalisé, en observation. Son épouse, elle, est déjà ressortie de l'hôpital.

L'enquête a été confiée par le parquet à la section des recherches de Montpellier et à la compagnie de Perpignan. Les constatations et la recherche d'indices se sont poursuivies jusqu'à hier au domicile des victimes, qui tentent, depuis, d'oublier ces instants cauchemardesques, où ils ont vu la mort de près. François Barrère