26.04.2010

Força Millas !

26 matches, 26 victoires (!) pour l'USM vainqueur à Prades qui oblige la JOP-Vernet à disputer un match de barrage contre le FLHV.

Billes-Aouissi.jpgThomas Aouissi sert Billes qui va marquer le premier essai d'un derby sans carton.

Millas a pris rendez-vous. Et sans doute aussi marqué les esprits des joueurs du Conflent. Si la JOP était partie dans l'idée de gagner sans laisser Millas marquer le point de bonus, les "rouge et noir" se sont présentés à Clément-Padrixe "pour gagner" et non pas dans l'optique de prendre ce petit point qui lui aurait permis de valider son billet pour la finale.

GMT_7547.jpgMillas a gagné. Et il n'y a rien à redire. Ou plutôt si. Cette équipe, nourrie et élevée à la mamelle de l'USM, a de la gueule. Solide devant, elle a montré qu'elle savait aussi envoyer du jeu. Pour preuve, les deux essais dans les vingt premières minutes marqués par les trois-quarts avec deux joueurs à l'origine, Thomas Aouissi à la passe, Billes à la conclusion. Sur le premier essai millassois, le coup est parti de Ribes. Un coup de pied de déplacement bien utilisé par Aouissi qui fixait la défense de la JOP pour servir son arrière venue à la hauteur. Re-belote quatre minutes plus tard. Les avants millassois avancent groupés, créent des points de fixation avant de jouer au large. Felipe Alvès alerte sa ligne de 3/4, Thomas Aouissi s'intercale, Billes suit et marque : 3-12. La JOP-Vernet attendait Millas devant et c'est derrière que la différence s'opère. Un exploit individuel de Salies, qui double avec Bekeihra, permet aux Pradéens de revenir très vite dans la partie (8-12).

ribes.jpgSi Ribes fait baisser son pourcentage de réussite au pied, avec deux tentatives de drop ratés, l'USM fait le jeu. Ses ballons portés mettent la défense de la JOP sur le reculoir. Techniquement, l'USM s'impose et pousse son adversaire à la faute. Ribes, 25m face aux perches, se régale : 11-18 au repos. Millas a mis le doute à la JOP-Vernet qui décide, à la reprise, de confisquer le ballon< Une pénalité de Dufrenne contre une de Ribes, le score évolue peu jusqu'à l'heure de jeu (14-21). Et le match bascule définitivement  à la 66' minute : Billes trouve une touche à 5 m de l'en-but adverse. Metlaine, d'une claquette, dévie le ballon pour son seconde ligne Borras qui marque l'essai qui tue (14-26). Millas tient sa finale, la JOP-Vernet ses mouchoirs. Pour pleurer, se remettre en question, contrainte de passer par les barrages ' et donc laisser physiquement de la gomme) pour espérer retrouver l'USM qui a gagné sa 26e victoire en 26 rencontres. "Mais tout cela ne sert à rien si on n'est pas champion dans 15 jours", analysait avec lucidité le 3e ligne centre Vieillevigne.

L'USM est de retour !

05.04.2010

L'US Millas en pole

Le combat des chefs entre Millas et Prades a vu les locaux s'imposer de justesse à l'issue d'un duel intense (14-11). Millas garde la tête de la poule mais Prades reste dans le coup.

lopez.jpgLopez, centre de Millas (ci-dessus), a profité des ballons récupérés par Allègre (ci-dessous) pour se mettre en évidence.Allegre.jpg

Le combat annoncé a bien eu lieu, hier à Millas. L'expression qu'on a pu lire sur le visage des joueurs à l'issue du match suffit à comprendre que la lutte a été intense. Et pour cause, l'enjeu du match était tout simplement le leadership de la poule à mi-parcours. Grâce à sa victoire (14-11), Millas garde la main, mais la JOP Vernet aurait tout aussi bien pu l'emporter avec un peu plus de réalisme, et, comme l'a confirmé Laurent Saliès à la fin de la rencontre, Prades n'a pas renoncé à la première place et à l'accession directe à la finale.

Prades, vent dans le dos, entame la rencontre de belle manière. Dès la deuxième minute de jeu, Dufresne ouvre la marque pour son équipe sur pénalité (0-3). Quelques minutes plus tard, c'est au tour de Ribes de tenter sa chance, mais le ballon tape le poteau. Malgré quelques problèmes en conquête, Millas parvient à jouer dans le camp adverse et pousse régulièrement Prades à la faute. Les Millassois obtiennent une touche sur la ligne des cinq mètres de la JOP, forment une cocotte mais manquent le coche (10). Les Pradéens ont bien compris l'avertissement et retournent dans le camp adverse. Dufresne en profite pour doubler la mise (0-6, 17), avant que March n'alerte Benadjemia d'une jolie diagonale, le geste en vogue du moment. L'ailier de la JOP ne laisse pas passer l'offrande (0-11, 23). Prades continue de mener le jeu et Dufresne manque une pénalité de peu (34). Alors qu'on se dirige vers la mi-temps, Millas bénéficie d'une pénaltouche dans le camp de Prades. Un groupé pénétrant se forme, s'écroule, et le ballon parvient à Olive qui marque (5-11, 39).

A la reprise, Ribes réduit la marque pour son équipe (8-11, 43). Millas occupe le camp de la JOP depuis la reprise, mais March récupère un ballon dans son enbut lance la contre attaque et sert Martinelli... 100 mètres plus loin. Le centre pradéen donne à Sola qui n'a plus qu'à conclure, mais laisse échapper le ballon. Millas a eu chaud et réagit. Ribes claque un drop (11-11, 51) puis passe une pénalité (14-11, 53) et donne l'avantage à son équipe. Une avance que Prades ne parviendra plus à contester.

04.04.2010

Duel de poids lourds à Roquefort

Cet après-midi à 15 heures au stade Roger-Roquefort, l'US Millas accueille la JOP-Vernet. Les deux équipes sont les favoris pour l'accession en Fédérale 3.

Allegre.jpgLe combat devrait surtout se jouer devant entre deux packs très lourds. La discipline sera une des clés du match.

Millas s'apprête à accueillir Prades pour l'affiche de cette poule Honneur. Entre les deux seules équipes invaincues de la poule, qui le sera encore ce soir ? Difficile de donner un pronostic mais les 2 premières journées ont livré quelques enseignements non négligeables.

Les enjeux Les deux premières journées de la poule Honneur ont permis de dégager une tendance. A priori, Millas et la JOP-Vernet vont se disputer la première place de la poule, directement qualificative pour la finale alors que Rivesaltes et le FLHV tenteront de décrocher la troisième, dernier strapontin en vue de la demi-finale. Cet après-midi, Millas, à domicile, aura l'occasion de creuser un écart conséquent par rapport à son rival, en cas de succès. La JOP Vernet, si elle parvenait à s'imposer, frapperait un grand coup et serait en position de force.

La mêlée
Un des points forts de Prades. Que ce soit sur les mêlées ouvertes ou fermées, les joueurs de la JOP-Vernet font mal. Le FLHV et surtout Rivesaltes l'ont appris à leurs dépens. Mais les joueurs de Millas ont du répondant grâce, notamment à leur agressivité et à une motivation sans faille. La discipline sera très importante.
La touche Les deux meilleurs alignements du championnat vont se mesurer l'un à l'autre dimanche. On l'a dit, Millas a été très bon dans ce secteur lors des deux rencontres précédentes, mais un vrai test attend les leaders ce week-end. L'alignement pradéen a également brillé contre le Foyer Laïque et Rivesaltes.

Le jeu au pied
Tout le monde attendait le match dans le match entre Nicolas Ribes et Laurent Saliès. L'affrontement n'aura pas lieu ce week-end, Saliès étant touché au poignet et au nez. Nicolas March, brillant à l'arrière ces dernières saisons, part favori pour occuper l'ouverture ce week-end avec Prades mais n'est pas un spécialiste du poste. Millas, en revanche pourra compter sur la présence de son stratège et sur sa précision au pied.

La ligne des 3/4
Dans des phases finales où, il faut bien le dire, on a très peu vu de jeu jusque-là, les lignes arrière n'ont pas eu l'occasion de s'illustrer. Millas a marqué des essais construits par ses 3/4 contre le FLHV, mais les Perpignanais étaient alors en difficulté physiquement. Les arrières de Prades sont difficiles à juger sur ces deux premiers matchs même s'ils ont été solides en défense.