21.12.2012

André Soucarrat continue le tournage de "La Paya"

Le tournage de ce film hommage au peuple catalan a fait un crochet par Millas, il est attendu pour le premier semestre 2013.

millas, andré soucarrat, la paya, manitas de la plata, rumbera, jordi barreAndré Soucarrat (à gauche) filme la scène chez le sauveur. 
PHOTO/© D.R

Ici, enfant du pays, le réalisateur est connu comme le loup blanc pour ses documentaires allant du rugby de village aux tranches de vie et de mémoire. Avec "La Paya", il réalise enfin un sujet qui lui tient à cœur : rendre hommage à la culture gitane. Un coup de manivelle en arrière pour comprendre l'origine de son film : "Quand j'avais 11 ans, en août 1954, j'ai failli me noyer dans la Têt, non loin du village de Millas. Ce sont deux Gitans qui m'ont sauvé la vie au troisième pied du pont qui rejoint la route de Força Réal". Ce film, il a mis du temps à le peaufiner, à le rêver mais aujourd'hui, il le tourne un peu partout dans le département, et à Millas notamment. L'élément déclencheur, ce fut une rencontre lors d'une fête de village, avec "La Paya", la non-gitane devenue Rumbera, icône charismatique dont Jordi Barre, lui-même avait prédit qu'elle ne tarderait pas à faire parler d'elle.

Douceur et rumbas catalanes

millas, andré soucarrat, la paya, manitas de la plata, rumbera, jordi barreOriginaire de Saint-Étienne, "La Paya" dégage une certaine douceur et aussi une énergie positive qui se voient quand elle joue des rythmes latinos mêlés à des textes franco-espagnols. Du coup, on est conquis par la virtuosité de son jeu et ses rumbas catalanes. Subjuguée par l'art, la personnalité de "La Paya" tout à la fois modeste et toujours si attachante, émouvante et authentique. André Soucarrat en a fait son égérie telle une ambassadrice de la nation gitane. C'est une Gitane dans l'âme, à n'en point douter. Le film d'André Soucarrat, "La Paya", sortira sur les écrans catalans au premier semestre 2013 et montrera toute la richesse de la culture musicale gitane qui passera par Port-Vendres pour la moitié du tournage, avec aussi des images tournées dans le Gard et l'Hérault. Manitas de Plata apparaîtrait dans ce film apportant sa contribution à ce documentaire.millas, andré soucarrat, la paya, manitas de la plata, rumbera, jordi barre

19.02.2011

JORDI BARRE Recueillement pour les obsèques en la cathédrale Saint-Jean

jordi barre, recueillement, obsèques, cathédrale, Saint-jean, perpignanMISE A JOUR A 11 h 00. Le cercueil de Jordi Barre, enveloppé par un drapeau catalan est sorti de la cathédrale Saint-Jean de Perpignan, clôturant la cérémonie des obsèques du chanteur catalan. Plusieurs centaines de personnes étaient réunies pour rendre un dernier hommage... l’Indépendant.com

18.02.2011

JORDI BARRE Les obsèques en la cathédrale Saint-Jean retransmises sur le parvis

jordi barre, obsèques, cathédrale, saint jean, hommage, catalanMISE A JOUR A 15 H 30. C'est une immense foule d'amis, d'amoureux et de fidèles endeuillés qui se presseront demain samedi en la cathédrale Saint-Jean de Perpignan, pour rendre un dernier hommage à Jordi Barre, l'homme et l'artiste. Les obsèques religieuses débuteront... l’Indépendant.com

Jordi Barre : L'Indépendant ouvre un livre d'or

jordi barre,l'indépendant,chanteur,roussillon,chapelle ardente,cathédrale,saint-jeanLe drapeau sang et or du Castillet est en berne. Jordi Barre, le chanteur emblématique du Roussillon, s'est éteint chez lui cette nuit à Ponteilla. La Ville de Perpignan met en place une chapelle ardente à la chapelle de la Funéraria, vendredi 18 février de 10h00 à 19h00 où des registres de condoléances seront à la disposition de la population. Les obséques auront lieu samedi matin à 09h30 en la cathédrâle Saint-Jean.  Nous consacrerons aujourd'hui une large place à cette disparition et reviendrons bien entendu dans notre édition de demain sur le parcours de cet artiste, un ancien de l'Indépendant, qui a consacré toute sa vie à la langue et à la culture catalane.

Un hommage, un souvenir, une pensée, un mot... L'Indépendant ouvre un livre d'or à la mémoire de Jordi Barre. Faites parler votre coeur.

Un homenatge, un record, un pensament, una paraula... L'Independant obre un « llibre d'or » a la memòria d'en Jordi. Feu parlar el vostre cor.

17.02.2011

Jordi Barre nous a quittés

millas, jordi barre, décès, artiste, culture catalaneJordi Barre, le chanteur emblématique du Roussillon, s'est éteint chez lui cette nuit. Il avait 90 ans. Selon France Bleu Roussillon, Une chappelle ardente sera a la disposition du public demain au Campo Santo. Les obsèques de Jordi seront célébrées samedi matin en la cathédrale St Jean de Perpignan. Nous consacrerons aujourd'hui une large place à cette disparition et reviendrons bien entendu dans notre édition de demain sur le parcours de cet artiste, un ancien de l'Indépendant, qui a consacré toute sa vie à la langue et à la culture catalane. http://www.lindependant.com/

25.12.2008

Vif succès des crèches catalanes et maternités

Jusqu'au 31 décembre, le public peut découvrir une exposition composée de superbes crèches et maternités

creche.jpgLe vernissage a été animé et chanté par Jordi Barre et les choristes de l'Estudiantina.

La Charte Intercommunale de Développement et d’Aménagement du Canton de Millas présidée par Christian BOURQUIN a organisé en partenariat avec l’association « Cimaises Ephémères » présidée par Jean Georges MAS, une manifestation liée à ce moment si privilégié qu’est Noël : une exposition de crèches et de maternités.

Un public nombreux pour découvrir des crèches uniques

Le public venu en nombre au vernissage a pu découvrir de nombreuses crèches de toutes tailles et de toutes les matières. Les visiteurs ont été surpris par la taille de certaines compositions puisque la scénographie peut impliquer la reconstitution d’un milieu naturel ou d’un village entier (plus la crèche est grande, plus elle se peuple de maisons, de rivières)! Cette exposition a été l’occasion de découvrir des crèches du département réalisées à partir de supports et de matériaux aussi divers que : des toiles, du point de croix, de la céramique, du palmier ou bien encore du tricot… « La créativité de tous ces artistes est impressionnante, chaque crèche a sa particularité pour le plus grand bonheur des petits et des grands » nous a confié Valérie présente lors du vernissage ; « Félicitation aux organisateurs et à tous les exposants qui nous régalent par la beauté de leurs compositions».

Un vernissage aux accents catalans

L’Estudiantina d’Ille sur Têt dirigée par Jordi BARRE est venue interpréter quelques chants catalans à la gloire de cette fête magique qu’est Noël. Le public ému, a beaucoup apprécié cette représentation : « Ces chants nous plongent au cœur des fêtes de Noël et nous rappellent les émotions vécues dans notre enfance au coin du feu avec nos parents et nos grands-parents » dira Georges l’air un brin nostalgique. La fête s’est achevée dans la bonne humeur sur un apéritif catalan.

L’exposition est ouverte jusqu’au mercredi 31 décembre 2008.Les horaires d’ouverture seront les suivants : de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h30. Vous avez encore quelques jours pour découvrir cette exposition riche de nombreuses émotions. Entrée gratuite.

La Charte intercommunale et la Mairie de Millas tenaient à remercier l’ensemble des exposants pour leur gentillesse, leur disponibilité et leur confiance sans cesse renouvelée ; les services techniques de Millas ainsi que l’Estudiantina d’Ille sur Têt dirigée par Jordi BARRE. Pour toutes informations complémentaires vous pouvez contacter la Charte Intercommunale du Canton de Millas au 04.68.57.40.38.

Dates et horaires à retenir