25.12.2013

Joyeux Noël !

millas, L'Indépendant, Joyeux Noël, SEB

25.12.2012

Joyeux Noël !

millas, noël, joyeux noël, pascal comelade, l'indépendantAprès Les Pritchard's l'année dernière, L'Indépendant a demandé à Pascal Comelade de se pencher sur le thème de la Nativité pour réaliser cette 'Une' exceptionnelle de Noël.

Artiste discret

Un sujet imposé, mais une interprétation libre qui révèle tout l'univers d'un artiste qui échappe sans effort au conformisme. Musicien majeur parce que créateur de sons nouveaux échappés d'instruments-jouets, respecté par ses pairs et vénéré par les oreilles japonaises les plus pointues, Pascal Comelade est délicieusement 'old school'. Entendez 'à l'ancienne'. Un homme qui défend, parfois tel un Don Quichotte qui brandirait une trompette de plastique, des valeurs généreuses et humanistes qu'il s'évertue à dépoussiérer et à partager. Un artiste discret, patiné par trois décennies d'un travail studieux et l'air sec de Vernet-les-Bains. Céret où il a désormais élu domicile, est-elle complètement étrangère à sa récente reconnaissance picturale ? Peut-être pas. Même s'il pratique le collage "depuis des lustres", Pascal Comelade y a trouvé, comme tant d'autres avant lui (les citer n'aurait pas de sens), un supplément d'âme inspiratrice et l'audace (parce qu'il en faut) de montrer au grand public ce travail longtemps cantonné à la (re)connaissance d'un cercle restreint.

Au nom d'Elvis et de la BD

Son "histoire de collage", comme il dit, doit beaucoup au goût du garçon pour la bande dessinée. Et c'est en lisant L'Indépendant qu'il est tombé dedans : "C'est, avec Asger Jorn, Carlos Pazos et mon vieux pote Hervé Di Rosa, une influence majeure. J'ai découvert la BD grâce à L'Indépendant. Enfant, quand j'étais chez mes grands-parents maternels, je découpais les strips de 3 ou 4 cases publiés chaque jour. Il y avait les aventures de Rip Kirby, Ben Bolt, la famille Illico... C'était juste avant la découverte de Spirou, Tintin et Pilote". L'art modeste de Pascal Comelade, nourri de références locales, est entré au musée d'art moderne de Céret, a été exposé à la galerie cérétane Maria Dos (tenue par son épouse Marie), à la Fondation Boris-Vian d'Eus, à Figueres, à Barcelone. Il a aussi réalisé des affiches, comme celles des fêtes de la Saint-Vincent à Collioure ou du dernier FID (le Festival international du disque et de la BD de Perpignan qu'il fréquente assidûment). Et aujourd'hui, c'est en 'Une' de L'Indépendant qu'il s'exprime avec ce pessebre dont chaque élément parle de lui et du département. Une Nativité à l'ADN catalan qu'il décrypte pour nous (lire ci-contre). Pascal Comelade à Céret. Le musicien, son chat et sa famille, y ont élu domicile il y a quelques années.

Le Pessebre de comelade expliqué par pascal

Visite guidée de la 'Une' de L'indépendant, par l'artiste : "Il s'agit d'une Nativité en forme de case de bande dessinée, qui mêle collage et peinture. Le titre 'Lo noi de la mare' est celui de la plus fameuse chanson roussillonnaise de Noël. Je pense que c'est la plus fameuse. Dans la bulle, on lit deux vers de son texte, 'Une chanson, moi aussi je lui chanterai une chanson d'amour', chantés par Elvis coiffé de la barretina. La Vierge Marie est représentée par une Vénus de Maillol, les Rois mages sont représentés par le Train jaune, le bœuf par l'ours du Vallespir et l'âne par l'âne". Pascal Comelade évoque aussi l'arrière-plan : "C'est la célèbre aberration panoramique tirée du couvercle d'une des boîtes de biscuits 'Cantaloup-Catala' où l'on voit le Canigou derrière le Castillet...». A découvrir aussi : un caganer à peine caché derrière les formes girondes de la statue de Maillol, un drapeau catalan délicatement jeté sur l'épaule de la Vénus dont l'auréole de papier se détache d'un emballage métallisé de Malakoff, le pont Séjourné, une couronne pour le King...

25.12.2011

Toute l'équipe de l'Indépendant vous souhaite de joyeuses fêtes de Noël

millas,l'Indep, une, fête, noël, Prichard's, joyeux noëlLa naissance du divin enfant à la "une de l'Indep du 25 décembre.  © Les Pritchard's

Aujourd'hui, l'Indep innove et déstructure sa "une" pour fêter Noël. Nous avons proposé aux artistes catalans Eric et Sabine Prichard's de concevoir la première page de votre quodien préféré. Le résultat est plutôt bluffant. Jugez plutôt. " On s’est demandé comment serait accueillie la naissance de Jésus, aujourd’hui à Perpignan », explique Sabine.

Flashes, caméras, photographes... Avec en toile de fond les monuments emblématiques de Perpignan, ceux d’hier et celui d’aujourd’hui, la naissance du divin enfant prend des couleurs méditerranéennes. Et c’est la presse, “L’Indep” en tête, qui s’empare de l’événement, du “scoop”, bien avant l’arrivée des Rois Mages.

Joyeux Noël à tous en vous remerciant de votre fidélité.

25.12.2010

Bon Nadal i felices fiestas

felicefiestas.jpg

L'Indépendant et son correspondant souhaitent de joyeuses fêtes et un très agréable Noël, à tous les Millassois & Millassoises, d'ici et d'ailleurs, à tous les catalans, basques, breton, irlandais et autres clans légendaires, aux blogueurs fidèles et assidus. Et voici comment la magie de Noël opère en plusieurs langues.

Allemand : Froehliche Weihnachten ; Anglais : Merry Christmas ; Arabe : Idah Saidan Wa Sanah Jadidah ; Basque : Zorionak eta Urte Berri On ; Bohemian : Vesele Vanoce ; Breton : Nedeleg laouen na bloavezh mat ; Catalan : Bon Nadal i un Bon Any Nou ; Chinois : Kung His Hsin Nien bing Chu Shen Tan ; Corse : Pace e salute ; Grec : Kala Christouyenna ; Hébreu : Mo'adim Lesimkha. Chena tova ; Hindou : Shub Naya Baras ; Italien : Buone Feste Natalizie ; Irlandais : Nodlaig mhaith chugnat ; Japonais : Shinnen omedeto Kurisumasu Omedeto ; Latin : Natale hilare et Annum Faustum ; Portuguais : Boas Festas ; Russe : Pozdrevlyayu s prazdnikom Rozhdestva is Novim Godom ; etc.