29.08.2012

Francis Wolff « La corrida, une philosophie, un art »

millas,francis wolff,cml,philosophie de la corrida,l'appel de sévilleC'était déjà la saison 14 de la Feria du livre organisée par le comité d'organisation de la Feria de Millas et le CML (Centre Méditerranéen de Littérature). Et pour cet événement, c'était l'occasion de découvrir Francis Wolff.

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Francis Wolff est professeur de philosophie, normalien, agrégé, docteur d'Etat, et qui plus est, aficionado homologué. Il est aussi l'auteur de plusieurs ouvrages de référence, et notamment de l'incontournable "Philosophie de la corrida" (Fayard, 2007), qui a fait date pour tous les aficionados. Best-seller ce qui a valu l'honneur à Francis Wolff d'être invité à prononcer le discours inaugural (pregón) de la feria de Séville 2010 : l'Appel de Séville (Au diable vauvert 2011). Ainsi que d'autres ouvrages reconnus aux PUF (Socrate, Dire le monde, Aristote et la politique). L'occasion pour cet aficionado de livrer un bref et lyrique hommage philosophique à la tauromachie. "La corrida est moins qu'un art parce qu'elle semble échouer à produire une vraie représentation, vouée qu'elle est à la présentation du vrai : un vrai danger, une blessure béante, la mort".

Mais, pour la même raison, la corrida est plus qu'un art

"C'est la culture humaine même. Ce n'est pas, comme l'opéra, un art total, c'est une culture totale, parce qu'en elle fusionnent toutes les autres pratiques culturelles".

La corrida a inspiré les plus grands artistes et nombre de théoriciens. Mais nul, à ce jour, ne s'était aventuré à philosopher sur elle. C'est le défi qu'a relevé Francis Wolff. A le lire, on comprend que la corrida est un magnifique objet de pensée.

Sous la plume jubilatoire de Francis Wolff, on découvre ce que Socrate pensait de la tauromachie, que Belmonte peut être comparé à Stravinsky, comment Paco Ojeda et José Tomàs fondent une éthique de la liberté et pourquoi Sébastien Castella est un virtuose de l'impassible.millas,francis wolff,cml,philosophie de la corrida,l'appel de séville