15.02.2011

L'US Millas continue de croire au maintien

millas,oliver allègre,marc,juan,adroguer,paul ribes,roquefort,elne,la côte,lunel,aouissiSi Millas redescend en séries à l'issue de la saison, on ne pourra pas reprocher à la formation des deux Marc, Juan et Adroguer, un manque d'implication. La performance des équipiers d'Olivier Allègre contre Revel ce week-end reflète l'état d'esprit des « rouge et noir ». Bien qu'ayant évolué à treize pendant 35 minutes suite aux expulsions d'Alves (20e) et Salvat (46e), l'USM s'est arrachée pour obtenir une victoire bonifiée (31-0). « C'est notre match référence cette saison mais les gars sont concernés par le club, estime Adroguer. Au niveau de l'envie, du don de soit, les joueurs ont beaucoup donné. » Un peu trop même si l'on se fie aux décisions de Monsieur Falip, l'arbitre du match : « On a eu le tort de répondre. On est tombés dans le piège tendu par Revel, poursuit l'entraîneur catalan. Évidemment, l'arbitre n'a vu que nous. Mais en fait, le premier carton rouge nous a réveillés. Finalement on a gagné. » Et Millas, emmené par un bouillant Paul Ribes, est même allé chercher le bonus offensif dans les derniers instants du match.

Ces cinq points empochés dimanche permettent aux pensionnaires du stade Roquefort de conforter leur septième place au classement : « On a les cartes en main pour garder cette septième place, poursuit Adroguer . Notre objectif pour cette fin de saison est de la conserver. » Malheureusement pour les partenaires des frères Aouissi, elle risque de ne pas suffire pour maintenir le club en fédérale 3 : « On est assez loin des septièmes des autres poules et on sait que le moins bon septième descendra, lâche le technicien millassois, fataliste. On va s'accrocher, essayer de prendre le maximum de points pour aller chercher le septième le plus proche. On y croit même si ça va être compliqué. »

Le calendrier de l'USM, avec trois déplacements délicats (à Elne, la Côte et Lunel, leader) d'ici la fin de saison, n'incite pas à l'optimisme mais des éléments positifs existent comme le retour en forme des cadres, ou l'état d'esprit affiché dimanche. Le chemin est étroit mais le maintien passe par là.

Laurent Morales