16.04.2012

Le Boulou rejoint la SCR en finale

millas, le boulou, olivier toure, la salanque, ostalrich, coll, onofri, paul ribes, munoz, florent roigtAmrani (Millas) n'échappera pas à Nègre (Le Boulou).  © G.M.

On comprend mieux pourquoi Olivier Toure a accueilli avec autant d'enthousiasme le retour de blessure de David Coll. Le 3/4 centre, dans tous les bons coups et auteur des deux essais de son équipe contre Millas (17e, 46e), a grandement pesé dans l'issue du barrage Honneur, hier.

Mais si Le Boulou a gagné le droit d'affronter la Salanque Côte Radieuse en finale Honneur ce dimanche, il le doit surtout à une prestation collective d'envergure. C'est suite à une belle combinaison de ses 3/4 et un service dans le tempo d'Ostalrich que Coll concrétise la domination de son équipe en première mi-temps (17e). Avant que le pack boulounenc n'enfonce son homologue millassois sur dix mètres pour sortir le ballon jusqu'à Onofri. L'ailier du Boulou fixe la défense "rouge et noire" avant de servir Coll à la conclusion (46e, 12-0).

millas,le boulou,olivier toure,la salanque,ostalrich,coll,onofri,paul ribes,munoz,florent roigtUn deuxième essai qui a permis au Boulou de gagner en sérénité face à une formation millassoise qui a copieusement dominé la deuxième mi-temps, avec l'appui du vent, mais en manque cruel de réalisme. Lorsque Paul Ribes réduit la marque peu avant l'heure de jeu, le demi d'ouverture score enfin sur sa... sixième tentative (1/7 au total) de l'après-midi (12-3), alors que Munoz a laissé échapper le cuir dans l'enbut au moment de conclure (63e).

Le vent, violent et qui a soufflé par rafales, n'a pas aidé les buteurs non plus. Florent Roigt a également connu un déchet plus important que d'habitude dans ses tentatives. Mais hier, Le Boulou pouvait compter sur un David Coll en grande forme pour le guider vers la finale Honneur et le championnat de France.

15.04.2012

Un barrage à forcer

millas,us millas,le boulou,barrage,thuirLa qualification pour le championnat de France ou la porte. Voilà l'enjeu du barrage Honneur qui mettra aux prises Millas et Le Boulou cet après-midi. Comment jouer toute une saison en 80 minutes. "C'est le match de l'année pour nous", explique Marc Juan, coentraîneur de Millas. "Si on gagne, on se qualifie pour le championnat de France et c'est ce qu'un joueur de rugby attend toute la saison. Par contre, si on perd, c'est terminé et ça serait le dernier match de Marc (Adroguer) et moi. On y pense forcément".

Une donnée importante pour les joueurs de Millas mais qui ne devrait pas attendrir ceux du Boulou, bien décidés à rejoindre la Salanque Côte Radieuse en finale.

"On aborde ce match avec confiance", souligne Olivier Toure, qui entraîne Le Boulou avec Xavier Clara et Stéphane Magne. "On a réussi à battre Millas une fois en y mettant la manière (NDLR : 17 à 11 le 25 mars, les trois autres confrontations entre les deux équipes cette saison ont tourné à l'avantage de l'USM). On se dit qu'on a nos chances".

Quoi qu'il en soit, la rencontre promet d'être "serrée et tendue" dixit Toure, entre les deux formations et il est objectivement difficile de dégager un favori pour ce barrage. Si Millas partait avec les faveurs d'à peu près tous les pronostiqueurs au début de la deuxième phase, son parcours, irrégulier, a révélé des failles dans le collectif de l'USM, qui paraissait pourtant si bien huilé ces dernières saisons : "On n'a pas retrouvé sur ces play-off les joueurs conquérants qu'on voit depuis trois ans", admet Juan. "On espère retrouver notre état d'esprit sur ce match qu'on aborde au complet".

De son côté, Le Boulou a surtout souffert de n'avoir que rarement pu aligner son équipe type à cause des nombreuses blessures endurées cette saison (Cortes, Camps, Roitg, Froger...) : "On récupère David Coll et Laurent Froger pour ce match, reprend Toure. Mais on a Lionel Texido suspendu après avoir reçu un rouge contre Pollestres". Une donnée qui pourrait avoir son importance vu l'impact que peut avoir le troisième ligne quand il évolue avec Le Boulou cette saison. "C'est dommage, peste Olivier Toure avant de poursuivre. J'espère qu'on verra un beau match et que le vainqueur gagnera ensuite la finale parce que, que ce soit nous ou Millas, nous méritons plus d'être champions que la Salanque".

"Je l'ai dit aux joueurs, je pense que le vainqueur du barrage gagnera la finale", estime aussi Marc Juan. Mais avant de penser à la finale, les deux équipes ont un barrage à forcer.

14.04.2012

Millas : tout gagner ou … tout perdre.

millas,us millas,demi finale,le boulou,thuir adroguer,juan,lopezLa pression promet d'être palpable, ce dimanche, au stade municipal de Thuir. Pour la fin de la saison, l'enjeu est énormissimme sur les épaules des « rouge et noir ». Tout gagner ou… tout perdre au bout de 80 minutes qui s'annoncent insoutenables. En affrontant les Boulounencs, pour la quatrième opposition de la saison, les Millassois jouent leur qualification en finale du championnat du Pays Catalan « Honneur » et en championnat de France. Au dernier match, les Millassois avaient laissé filer un succès précieux sur la pelouse des Boulounencs en s'inclinant 18 à 11.

La mobilisation devra être générale à Thuir, dimanche, pour aider les Millassois à franchir ce palier et embrasser, à nouveau, la phase finale contre La Salanque. À Millas, tous les supportera rêvent encore à un parcours fabuleux ! Les drapeaux sont prêts à être dépoussiérés pour se déployer dans les gradins, les cornes de brume sont à l'essai. Les joueurs d'Adroguer, Juan & Lopez en ont les moyens. Il va falloir indéniablement enrayer la pression pesant sur les épaules, inévitable avec un tel enjeu. 80 minutes pour continuer ou pour se retrouver en vacances. En tout cas, les Millassois y croient dur comme fer…

26.03.2012

Le Boulou s'accroche

millas, le boulou, cammpa, cortes, amrani,ribesLes Boulounencs ont confisqué le ballon contre Millas.  © G.M.

Hier, sur son terrain, Le Boulou a bousculé la hiérarchie. Dès l'entame, Le Boulou, la hargne chevillée au corps, s'installa dans le camp millassois, entraînant la sortie de Campa sur carton rouge et permettant au pied magique de Cortes d'enquiller deux pénalités. Résultat, les locaux ont terminé la première mi-temps avec l'avantage au score (6-0).

Après les citrons, les Boulounencs furent moins alertes. Ce dont profita Millas pour revenir au score par une pénalité de Ribes et un essai d'excellente facture d'Amrani, (9-8).

Mais les avants du Boulou reprirent les choses en mains et permirent à Cortes de se faire la valise en marquant l'essai salvateur. Et de ponctuer en tant que maître canonnier la dernière pénalité. Score final : 18 à 11 après une rencontre virile et correcte mais très engagée.

05.03.2012

Millas impose sa loi

Malgré une accrocheuse et valeureuse équipe du Boulou, c'est bien Millas qui s'impose à domicile (13-10).

millas,rugby,us millas,le boulou,lopez,adroguer,juanAouissi, auteur d'un essai, lance l'offensive.  © Photo G. Maincent

Millas ne change pas ses bonnes habitudes. Déjà auteur d'une première partie de saison presque parfaite (13 matches joués pour 11 victoires et 2 défaites), les hommes de Lopez-Adroguer-Juan semblent décidés à faire au moins aussi bien lors de cette deuxième phase. Victorieux à Pollestres-Ponteilla dimanche dernier (3-23) pour la première journée, les Millassois ont remis ça hier après-midi.e, le Boulou. Deux équipes qui se sont déjà rencontrées à deux reprises cette saison pour deux victoires des joueurs du Riberal (19-14 et 12-22). Déjà...

Mais sous un climat printanier, le Boulou est bien décidé à inverser la tendance. Un début de rencontre plein d'envie, les Boulounencs campent dans les 50 mètres adverses. Mais manquent cruellement de réalisme. Petit à petit, Millas va sortir de sa tanière. Après avoir fait le dos rond pendant dix bonnes minutes, les locaux réagissent. Et de quelle manière ! Alors qu'on approche du quart d'heure de jeu, Billes, l'arrière millasois aplatit le ballon dans l'en-but. Alors que tout le stade croit à l'essai, l'arbitre le refuse pour un en-avant. Qu'importe, l'US Millas remet ça quelques secondes plus tard. Dans la foulée, le pilier Aouissi s'écroule en terre promise. Cette fois, l'essai est bien validé. Ribes le transforme (7-0, 13). Avant que ce même Ribes n'aggrave la marque (10-0, 22).

Néanmoins, ce Boulou-là a du coeur. De l'envie. Du talent. Malgré un incroyable trois contre deux vendangé à la demi-heure de jeu, les protégés du trio Toure-Clara-Magne vont être récompensés. À trente secondes de la mi-temps, Coll profite d'une superbe passe sautée de Nègre pour relancer les siens (10-7, 40).

Malheureusement, le début du second acte est marqué par le changement... climatique. Le soleil, remplacé par une pluie aussi soudaine qu'inattendue vient tronquer les 40 dernières minutes. Au final, Millas s'impose (13-10). De son côté, le Boulou repart avec un bonus défensif très encourageant.

29.02.2012

Adroguer : "Salanque a un joker"

millas,us millas,rugby,marc adroguer,laurent morales,honneur,la salanque,le boulouMarc Adroguer.  © Photo G.M

Marc Adroguer est un entraîneur heureux. Son équipe (Millas) a parfaitement entamé sa campagne dans la poule Honneur en s'imposant à Pollestres, contre le RSPP (3-23), et s'affirme déjà comme un prétendant sérieux à la première place, directement qualificative pour la finale.

Qu'avez-vous pensé de la prestation de votre équipe à Pollestres ?

Même si on y allait pour gagner, on craignait ce match. On n'a pas fait un gros, gros match mais on a assuré la victoire. On a bien géré le début de match devant en confisquant le ballon face au vent. En deuxième mi-temps on a une période de flottement, on n'est pas bon dans la gestion parce qu'on ne va pas jouer chez eux. On marque deux essais de raccroc et on ne prend pas le bonus. Tant pis, on essaiera de le prendre chez nous.

Vous estimiez que Pollestres-Ponteilla était un peu en dessous des trois autres équipes de la poule, est-ce toujours le cas ?

Oui, je pense qu'on est un petit cran au-dessus de Pollestres. Mais c'est une équipe accrocheuse et pas facile à jouer qui peut accrocher la troisième place.

Millas a fait une bonne opération en s'imposant à l'extérieur dès la première journée...

C'était important de gagner là-bas puisque maintenant on sait que si on gagne nos trois matches à la maison, on assure la demi-finale.

Peut-on dire que Millas a désormais un joker dans sa manche ?

Pour moi, c'est un demi-joker. Si on avait perdu on aurait eu un "mal de cap" dès la première journée.

Vous attendiez-vous à la victoire de la Salanque Côte Radieuse au Boulou ?

Non, pas du tout. Je savais que ça serait un match indécis mais je considère Le Boulou comme un des favoris. La Salanque, elle, a vraiment gagné un joker en allant battre Le Boulou. Ils deviennent vraiment favoris en gagnant là-bas.

Cela vous gêne-t-il qu'on parle de Millas comme du favori pour le titre en Honneur ?

Non, c'est normal dans le sens où on n'a perdu qu'un seul match depuis le début de la saison. Ça ne gêne ni le staff, ni les joueurs mais je pense vraiment que nous sommes au même niveau que la Salanque CR et Le Boulou et que Pollestres est un petit peu en-dessous mais capable de battre tout le monde.

11.01.2012

La sensation Millas

Millas a affiché ses ambitions dimanche en s'imposant au Boulou, alors que la 2e phase approche.

millas,usm,paul ribes,le boulou,honneur,fédérale 3,rugbyMillas a étouffé Le Boulou de Cyril Nègre, au sol.

La perf' : Millas a bien digéré les fêtes. Pour son premier match de l'année, l'USM est allée s'imposer sur le terrain du Boulou (12-22) au terme d'un match maîtrisé. Si certains en doutaient encore, il faudra compter sur les coéquipiers de Paul Ribes en Honneur. les Millassois sont plus que jamais candidats à une remontée immédiate après leur rélégation de Fédérale 3 en juin dernier.