13.05.2013

La "Casa de la Pesca" a son emblème

Le "Pêcheur", oeuvre d'une équipe de ferroniers, trône désormais devant la maison de la pêche. Une sculpture déjà très admirée.

millas, ferronnerie catalane, le pêcheur, casa de la PescaDu savoir-faire et de savants calculs ont permis à l'œuvre de prendre corps. PHOTO/© D.R

C'est donc grâce à l'association de Ferronnerie catalane que plusieurs compagnons ont forgé et œuvré simultanément pour assembler cette sculpture, le "Pêcheur", faisant honneur à la Fédération des Pyrénées-Orientales pour la pêche et la protection du milieu aquatique. Les ferronniers d'art ont fait montre, une fois de plus, de tout leur savoir. Une œuvre que le public peut découvrir en passant devant la "Casa de la Pesca" (maison de la pêche) et qui lors de son assemblage a créé un peu plus l'événement. Sous les yeux ébahis d'un public, toujours plus nombreux, les ferroniers ont réalisé cette magnifique sculpture durant deux jours. Le "Pêcheur" a été forgé en public sur les berges du lac et mise en place à la "Casa de la Pesca". Une fois de plus, les ferronniers, qui pour la plupart sont membres de l'association de Ferronnerie catalane, ont assuré le spectacle. Loin d'être "marteaux", ces passionnés ont travaillé la sculpture au bord du lac communal. Puis dimanche dernier, les forgerons de l'association retournaient au travail pour installer solidement et fixement le "Pêcheur" qui trône désormais au pied de la "Casa Pesca" (voir notre encadré). Par leur gentillesse et leur savoir-faire, ils ont largement contribué à faire connaître l'art de la forge, au public venu en nombre et éblouis par la beauté de leur création.

Autour du fer et du massif du Canigou

millas, casa de la pesca, le pêcheur, rené patau, fédération des pyrénées orientales pour la pêche et le mieu aquatique, canigou"Cette sculpture de 3 m de haut contemplera le Canigou, observera le temps et par sa qualité artistique contribuera à renforcer le portrait du pêcheur", soulignait par ces mots René Patau, président de la Fédération des Pyrénées-Orientales pour la pêche et la protection du milieu aquatique lors du discours inaugural. Il faut reconnaître que la sculpture, érigée au pied de la maison de la pêche et de la nature, la "Casa de la Pesca", est à la fois un élément d'une signalétique forte du loisir et de la pêche, mais aussi une œuvre témoignant de l'attachement des pêcheurs catalans au monde rural, à la montagne et aux pratiques comme la pêche et la chasse. Et c'est bien le mythique Canigou et le fer issu de son massif qui ont inspiré ce projet de sculpture où le pêcheur catalan est indissociable de la nature et de la montagne. "Posée sur une rivière, portée par les trois vallées qui traversent le département d'ouest en est, la sculpture rappelle que nos montagnes sont le domaine des eaux vives, des truites, que la diversité de nos cours d'eau fait la richesse du département et le bonheur des pêcheurs", précisait René Patau.