12.09.2014

À Barcelone, la rue a déjà voté

De 500 000 à 1,8 million de Catalans, selon les sources, ont dit leur désir d’indépendance hier à Barcelone. Dans le calme et avec Lluis Llach. Mais, Madrid refuse toujours le vote du 9 novembre.

millas, Barcelone, Catalogne, Indépendance, Lluis LlachDu jaune, du rouge et énormément d’enthousiasme pour les milliers de Catalans déterminés à prendre leur indépendance.

Aujourd’hui, nous remplissons les avenues de Barcelone, le 9 novembre nous remplirons les urnes de Catalogne. Nous écrivons l’histoire. Visca Catalunya lliure !» Carme Forcadell exulte. 18h sonnée place de les Glories, l’émotion étreint la présidente de l’Assemblea Naciona de Catalunya.

En ce jour de Diada, 300 ans après la perte de Barcelone, 1800000 personnes selon la guardia urbana de Barcelone (catalaniste), entre 470000 et 520000 selon la délégation du gouvernement espagnol forment le plus grand V humain jamais dessiné. Elles affichent en majuscule leur volonté d’autodétermination. Et au-delà, leur désir d’indépendance, sans cesse revendiquée hier.

L’avenue Diagonal et la Gran Via de les Corts ne sont plus qu’une immense senyera sang et or. Sur plus de 11 kilomètres et 200000 m2, toutes les régions de Catalogne et toutes les générations «veulent décider leur futur et construire un état solidaire, plus juste et plus libre », assure l’acteur Sergi Lopez.

«Ara es l’hora»

Même Lluis Llach est sorti de son silence pour accompagner au piano mille chanteurs scandant «ara es l’hora» (maintenant, c’est l’heure).

Entre les tours humaines des castellers, les esteladas (drapeaux indépendantistes) et quelques dragons de carton-pâte, Carles, la trentaine empâtée, est venu en famille. «Nous sommes trois couples et six enfants », dont deux tentent de siester couchés sur un bout d’herbe. « C’est très important d’être là en famille. On veut montrer au monde entier notre détermination pacifique et démocratique », s’agite l’architecte
barcelonais.

Un peu plus bas sur la Diagonal, non loin du tram 28 des 400 Catalans du nord, Jordi, un fonctionnaire de Sant-Fost de Capcentilles brandit un drapeau catalan et un drapeau écossais. «Nous menons la même lutte. Et si le 18 septembre, l’Ecosse dit oui à l’indépendance, cela donnera encore plus de force au combat de la Catalogne», prie le quinqua rigolard. En maître de cérémonie, Quim Masferrer, présentateur vedette à TV3, fait un tabac quand il lance, sur l’écran géant, Perret et sa rumba posthume “Catalunya tens poder “*. Une ola géante frissonne le long du V, qui entonne “Els Segadors “, l’hymne catalan.

Emma a voté

Il y a peu de risque que Madrid s’émeuve de cette démonstration de force. Mercredi encore, Soraya Sàenz de Santamaria, vice-présidente du gouvernement espagnol, assurait que « respecter la Constitution est plus démocratique que voter ». Le Premier ministre Mariano Rajoy ne cèdera pas face au calendrier d’Artur Mas qui veut, dès le 19 septembre, promulguer la loi de consultation et le 22, signer le décret de convocation du référendum du 9-N. Le gouvernement espagnol prépare déjà un double recours devant le Tribunal constitutionnel. Si ce dernier, comme c’est très probable, recale l’initiative du président de la Generalitat, le mouvement pourrait se radicaliser et fragiliser Mas qui, sous pression, serait condamné à convoquer de nouvelles élections.

Emma Soler, jeune lycéenne de 16 ans à Rubi, restera-t-elle longtemps la seule Catalane à avoir voté symboliquement hier pour ou contre l’indépendance? «Une immense émotion, un moment, un jour unique dans ma vie ».
A Barcelone, Thierry Bouldoire
*La Catalogne a le pouvoir

millas,barcelone,catalogne,indépendance,lluis llach

Démonstration de force dans les rues de Barcelone.

01.06.2013

Les apprentis musiciens sur scène ce soir

millas, école de musique, ACTeM, Lluis Llach, Al voltant en Llach, EnllàLes musiciens démontreront tout leur talent. PHOTO/© D.R

Au centre socioculturel les élèves de l'Ecole de musique présenteront ce soir, à 21 h, leur 31e spectacle. Plus de trois décennies se sont écoulées depuis la création de cette structure à vocation culturelle, plus particulièrement tournée vers l'enseignement de la musique avec toutes ses composantes. Un investissement total "C'est par l'investissement de nombreuses personnes que le voyage a pu continuer jusqu'à aujourd'hui, expliquent à cette occasion les responsables. Pourtant, malgré l'engouement qu'elles suscitent et les demandes grandissantes, les écoles associatives sont dans des situations de plus en plus délicates et parfois même critiques. Pour preuve, certaines d'entre elles dans le département sont en faillite et sur le point de stopper leurs activités". C'est donc grâce à cet engagement citoyen que l'école millassoise permet à des élèves petits ou grands de s'initier, de pratiquer, de développer et de s'épanouir dans une discipline artistique. Ce spectacle comme d'habitude bénéficie d'une sonorisation de qualité grâce un partenaire professionnel pour que tous les participants puissent travailler dans des conditions optimales. "Cela fait partie de notre démarche depuis 31 ans", précisent les organisateurs. Il faut souligner l'investissement également bénévole des six musiciens (dont quatre professeurs) du groupe 'Enllà' et de l'ensemble vocal 'ACTeM' qui seront en concert le 16 juin à Mosset, à 16 h 30 pour une prestation, hommage à Lluis Llach, 'Al voltant d'en Llach', au bénéfice de l'école. Entrée 5 euros, gratuit pour les enfants.

20.04.2012

Lluis Llach à l'Honneur à l'École de Musique

millas, lluis llach, palais des rois de majorque, michel cousserans, ACTeM, ENLLA, al voltant d'en Llach, la culture pour tous, l'EstacaL'école de musique dans ses oeuvres.

Ce n’était pas un poisson d’Avril, c’était bien la musique et la poésie de Lluis Llach qui ont fait vibrer le Palais des Rois de Majorque, dimanche dernier…

Si le cantautor catalan a décidé de quitter la scène en 2007, c’est l’École de Musique de Millas, sous l’impulsion de Michel Cousserans qui a décidé de lui rendre hommage. 

En effet, certains élèves des ateliers chant, constituant l’ensemble vocal ACTeM, associés aux talentueux musiciens du groupe ENLLÀ,  ont proposé le spectacle « Al voltant d’en Llach » dans le cadre de l’action « la culture pour tous », initiative du Conseil Général.

L’émotion était au rendez-vous.

En ce week-end de défense de la langue catalane, le public a savouré une prestation de qualité. Auditeurs avertis ou néophytes, tous ont été comblés.

Lluis Llach, ce n’est pas seulement le père de « L’Estaca », c’est un grand poète et compositeur au répertoire varié et qui n’a jamais cessé d’évoluer durant ses 40 ans de carrière.

Dans le cadre du trentième anniversaire de l’École de Musique, le vendredi 11 mai, à 21 heures, ce spectacle sera proposé. Un rendez-vous à ne pas manquer !millas, lluis llach, palais des rois de majorque, michel cousserans, ACTeM, ENLLA, al voltant d'en Llach, la culture pour tous, l'Estaca

26.01.2012

2012 : l’École de Musique souffle ses 30 bougies !

millas, école de musique, michel cousserans, ACTeM, école primaire, groupe ENLLÀ, Lluis Llach, Al voltant d’en LlacUne nouvelle année synonyme de projets pour l’École de Musique.

Forte de ses 116 élèves inscrits, elle est en nette évolution depuis deux ans et reste très attractive. Élèves et enseignants ont investi les locaux mis à disposition par la municipalité, optimisant l’occupation des différentes salles. De nouveaux ateliers ont vu le jour ainsi que le partenariat avec l’association Art I Cult pour les ateliers Théâtre.

Cette nouvelle année est surtout l’occasion de fêter les trente ans de cette structure.

L’initiative de François Miffre, en 1982, voulant rendre la musique accessible au plus grand nombre n’a pas pris une ride ; au contraire, au fil des équipes pédagogiques et des différents bureaux, l’objectif reste inchangé. Démocratiser la culture et accueillir chacun des élèves avec ses différences et ses particularités demeurent le centre du projet pédagogique et éducatif coordonné par Michel Cousserans.

L’École prône l’ouverture et les partenariats ; à ce niveau, les élèves des classes de CM2 de l'Ecole primaire associeront leurs voix à celles de l’ensemble vocal ACTeM lors du spectacle de fin d’année.

Trente ans, cela se fête et l’École met les bouchées doubles !

Le vendredi 11 mai à 21h au centre socioculturel : l’ensemble vocal ACTeM et le groupe ENLLÀ proposeront le spectacle « Al voltant d’en Llach » dans son intégralité. Il s’agit d’un hommage original et revisité à Lluis Llach(quelques extraits ont été joués lors du spectacle 2010).

Le samedi 12 mai à 21h au centre socioculturel : petits et grands élèves présenteront leur spectacle anniversaire. Joie, engagement et ouverture seront au rendez-vous.

Au seuil de cette nouvelle année, l’École de Musique dans son ensemble vous présente ses meilleurs vœux et souhaite vous retrouver nombreux pour ces beaux moments de fête et de partage.

31.05.2010

Le gala de l'École de Musique a rendu hommage à Lluis Llach

soliste.jpgL'École de musique a présenté son 28ème spectacle qui a charmé le public pendant plus de deux heures. Comme de coutume, éclectisme et convivialité étaient au rendez-vous. Solistes et ensembles instrumentaux ont proposé un voyage musical : jazz, morceaux classiques, traditionnels et modernes en seront les étapes…

michel Cousserans.jpgMais cette année, notre région, la Catalogne était particulièrement mise à l’honneur par le biais d’un hommage rendu à un chanteur emblématique : Lluis Llach. Nul besoin de présenter ce téméraire, ce musicien, ce poète, ce philosophe qui a tant fait contre le franquisme. Toutefois, l’ensemble vocal ACTeM et le groupe de musiciens qui l’a accompagné nous ont fait découvrir d’autres facettes de son talent, entre émotion et engagement. Tel « que tinguem sort » aussi connu en catalogne sud que l’Estaca. Michel Couserans sût apporter cette fibre musicale. Quel moment de bonheur de l’écouter, lui au piano,  et ses musiciens faisant parfois pleurer leur instrument, donnaient la chair de poule et tiraient des larmes discrètes aux spectateurs. Est-ce le fait que ses influences musicales soient toutes Catalanes jusqu’à la dernière chanson de Lluis Llach «  Verges 2007 » dédiée à sa ville natale pour clôturer cette fin de spectacle.

enfants.jpgEt c'est dans une salle mise dans l’ambiance que tous, enfants comme adultes, sont montés sur scène avec un peu d’appréhension mais grand plaisir. Ce spectacle comme d'habitude a bénéficié d'une sonorisation de qualité grâce à « Sud-Musique » pour que tous les participants puissent jouer dans des conditions optimales et professionnelles. Sans oublier, dans le cadre des échanges entre écoles de Musique du Pays Terres Romanes, des élèves du Capcir,Haut Conflent contribueront, grâce à leur talent à la réussite de cet évènement.

jeunes.jpgLe bureau de l'association tient à remercier tous ceux qui dans l'ombre, une fois de plus, ont répondu présents et qui par leur fidèle soutien permettent aux élèves de se mettre en valeur dans la lumière, aidant ainsi à pérenniser les actions en faveur de la Culture en milieu rural.1299977948.jpg