21.02.2013

L'Enduro de Millas fusillé !

L'Office National de la chasse et de la Faune Sauvage a opposé son veto à l'organisation de l'Enduro de Millas prévu ce week-end.

millas, enduro, moto club catalan, jean-louis Guillem, nambotin, Méo et Renet, Lormand, Barroy, Poizat, ONCFSJ-L Guillem et son équipe n'entendent pas en rester là.

"C'est un abus de pouvoir et nous allons engager une procédure contre cela". Jean-Louis Guillem, le secrétaire général du Moto Club Catalan ne décolère pas.

Il a été "contraint et forcé" d'annuler l'Enduro de Millas programmé le 24 février sur lequel il travaillait avec son équipe du MCC depuis plus de 15 mois. pourtant, tous les clignotants étaient au vert : 150 pilotes étaient engagés dont trois champions du monde (Nambotin, Méo et Renet), trois pilotes du Dakar avaient souhaité être de l'aventure (Lormand, Barroy et Poizat), toutes les communes traversées (Millas, Corneilla, Pézilla, Montner, Montalba, Bélesta, Casssagnes, Latour-de-France, Ille et Néfiach...) avaient donné leur accord ainsi que les propriétaires des terrains concernés pour le passage des motards.

"Tout allait bien jusqu'à l'intervention du service départemental de l'ONCFS (Office National de la Chasse et la Faune Sauvage), regrette Jean-Louis guillem. Il avait donné l'autorisation écrite avant de se rétracter. nous l'avons invité à l'und e nos réunions et nous sommes même allés sur le terrain il y a 3 semaines pour formaliser notre tracé (80 km). L'ONCFS s'est amusé à jouer les petits chefs. Le 8 février, il a émis des réserves en raison des secteurs sensibles, espaces ravinés, pentus, zones humides et secteurs que le passage de plus de 150 motots ne saurait maintenir en bon état. Su coup, par courrier daté du 14 fébrier, la Préfecture des p.-O. a refusé l'organisation de notre épreuve". Eric Dubuis