12.08.2012

Feria : Aujourd'hui le toro est roi

La ville s'apprête à vivre aujourd'hui sa dernière journée de fête. Les arènes en sont évidemment le centre. on y célèbre le culte du Dieu Taureau.

La fête bat son plein avec ses animations et continue aujourd'hui avec une grandiose novillada intégrale
millas, feria, toro, messe colles des gegants, manade, apéritif monstre,paquito, abrivado, novillada, moreno de silva, sergio flores, javier jiménez, fabion castanedamillas, feria, toro, messe colles des gegants, manade, apéritif monstre,paquito, abrivado, novillada, moreno de silva, sergio flores, javier jiménez, fabion castanedamillas, feria, toro, messe colles des gegants, manade, apéritif monstre,paquito, abrivado, novillada, moreno de silva, sergio flores, javier jiménez, fabion castanedamillas, feria, toro, messe colles des gegants, manade, apéritif monstre,paquito, abrivado, novillada, moreno de silva, sergio flores, javier jiménez, fabion castanedaÀ Millas, on ne se prend pas au sérieux. C'est connu. Et reconnu. Et ça fait du bien, de prendre l'air, le temps d'une feria, surtout comme hier quand le soleil est là, chauffe la foule, réchauffe le moral. Bref, quand tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Ce qui devrait favoriser la fréquentation des arènes et des rues. Subtil mélange entre traditions catalanes et festives, rendez-vous populaire, royaume du pastis et de la sangria, des bodegas populaires et des expositions, la feria se vit de mille manières. C’est ainsi que jeudi, on lançait quatre jours de fête, que l’on distribuait les « poutous » au rythme des bandas. Oui, c'est comme ça, ici. L'on festoie et puis voilà.
 

Feria. Si ce mot aux cinq lettres magiques pour les amateurs de taureaux, de catalinité et de joie, éveille un sentiment irrépressible de fête, de rencontre et de partage, il porte en lui un secret : celui de la vérité d'un genre, issue d'une adéquation avec le public spécifique au lieu et aux gens qui l'habitent. Entre expositions, animations, bandas, soirée mousse, musique et bien sûr, le dieu Toro, la feria de Millas bat son plein. La ville de Millas s'apprête à vivre aujourd’hui sa dernière journée de fête. Les arènes en sont évidemment le centre. On y célèbre le culte du dieu taureau.
 

La soirée d'hier était énorme mais aujourd'hui, le couvert est remis avec toujours la feria du Livre de 10h à 12h ; la grande messe en catalan à l'église Sainte-Eulalie avec la participation du  fanal de Sant vicens et les Colles des Gegants suivi du Grand défilé de la Feria avec 8 colles accompagnés par les gardians de la manade Berthaut et les bandas suivi d'un apéritif monstre à la Font del Rey ; suivi d'un record à battre, dans un Paquito géant à la Font del Rei.
 

A l'école maternelle repas traditionnel (toro à la broche). Après, le toro est roi avec le lâcher de toros-abrivado dans les rues, avant l'évènement à 18h aux arènes, grandiose novillada intégrale, avec 6 novillos (toros) de la célèbre ganadaria Moreno de Silva de Séville pour les vaillants novilleros, Sergio Flores (Mexique), Javier Jiménez (Séville) et Fabio Castañeda (Venezuela). Vous pouvez également vous divertir avec le spectacle folklorique catalan du groupe Or i Grana dès 16 h 30, juste avant le bal retro avec l’orchestre Domino à 18 h 30. Avant de conclure en « fanfare » avec le ball dels diables i correfoc, un déluge de feux et le bruit assourdissant des percussions dans les rues de la cité. Mais évidemment, c'est le soir que la fête prend toute sa dimension. Dès la nuit venue, les fêtards prennent d'assaut les bodegas animées par le groupe Système sans Interdit, DJ Tito et Mega dance floor DJ Obsession.

Pour le reste, ces journées furent savoureuses comme cette dernière devrait l'être. Un monde fou, des amis qui se retrouvent, sans prise de tête, sans a priori. Tout simplement.

06.08.2011

La feria va crescendo aujourd'hui

La ville s'apprête à vivre ce samedi sa 3e nuit festive. La feria 2011 a démarré "al dente" mais la température montera en puissance jusqu'à dimanche. Bilan et programme à venir.

millas, feria de millas,jacques durand, théâtre du réflex, manade, bandas, abrivado, casteller, paella, noïs de força real, al chemist, catalunya tour, orchestre jean ribull, font del rei, foc i musicamillas, feria de millas,jacques durand, théâtre du réflex, manade, bandas, abrivado, casteller, paella, noïs de força real, al chemist, catalunya tour, orchestre jean ribull, font del rei, foc i musicamillas, feria de millas,jacques durand, théâtre du réflex, manade, bandas, abrivado, casteller, paella, noïs de força real, al chemist, catalunya tour, orchestre jean ribull, font del rei, foc i musicamillas, feria de millas,jacques durand, théâtre du réflex, manade, bandas, abrivado, casteller, paella, noïs de força real, al chemist, catalunya tour, orchestre jean ribull, font del rei, foc i musicaEncore une journée de iesse aujourd'hui où les animations ne manqueront pas.

Top départ en fanfare, jeudi soir, pour ces quatre jours de fête consacrés à la feria. Voici donc un bilan de ces deux premières journées (et soirées) de liesse en attendant un week-end au programme alléchant qui accompagnera les aficionados.

Hier, certains taquinaient le cochonnet à l'ombre des arbres du camping, les autres (catalanité oblige) assistaient à un concert de musique catalane où participait à la "battlada de sardanes". Le soir les festayres, avant l'entrée en lice dans les bodegas, avaient le choix entre l'intercanton pour défendre leur esprit de clochers.

Le prix feria à Jacques Durand

Aujourd'hui, on ouvre avec la "feria du livre" dans le patio de la mairie.

Au menu dès 11 h, un débat sur "la tauromachie dans l'art populaire", avec la participation de J. Durand, C. Viallat, etc.

De 11 h à 17 h, feria des enfants au parc municipal animation et spectacles à 11 h et 15 h par le Théâtre du Réflex. L'après-midi à 18 h, Jacques Durand (l'un des meilleurs journalistes français à écrire sur la tauromachie), recevra le prix "feria 2011" pour l'ensemble de son oeuvre.

L'abrivado cet après-midi et ce soir

Plus physique, l'abrivado sera l'occasion d'un lâcher de toros dans les rues par la manade "Notre Dame" animé par la banda "Els Companys" à 16 h puis 21 h. L'occasion pour les plus braves de montrer leur courage face à la "bête". Les traditions catalanes seront, elles aussi, à l'honneur avec la construction de tours humaines, les castellera à 17 h, à la font del rey, trois colles vous présenteront ces pyramides vivantes. Les plus affamés, quant à eux, pourront également se rendre à 21 h, dans la cour de l'école maternelle, pour se délecter d'une gigantesque paella, préparée de main de maître par les Noïs de Força Réal. Un rendez-vous à ne pas manquer.

Tout comme chaque soir les spectateurs pourront assister à 22 h, au podium central le grand concert du groupe "Al Chemist" dans son "Catalunya Tour" en attendant l'ouverture des bodegas, sans oublier le nouveau spectacle de l'orchestre Jean Ribull qui animera, dès 22 h 15, la célèbre bodega de la Font del Rei, avec son spectacle "Rendez-vous chez Jo", suivi d'un grand show dansant. Mais l'animation en ville ne sera pas oubliée avec la troupe catalane "Foc i Musica" qui présentera son théâtre de rue, jonglages, feux et malabars, un visuel à ne pas manquer. Et dès l'ouverture des bodegas, la fête se poursuivra jusqu'à tard dans la nuit. Et rebelote demain dimanche.