07.03.2014

Les pêcheurs fins prêts à la veille de « la truite »

Ça y est, l’heure est venue de ressortir ses cannes à pêche et de préparer ses plus belles mouches pour l’ouverture de la pêche à la truite prévue dès demain dans les cours d’eau et les plans d’eau.
millas,ouverture,pêche,saison truite,rené patau,martial mehr J-1. Demain, ils seront nombreux à se retrouver dès l’aube le long des cours d’eau des P-O. Enfin. Le moment tant attendu de sortir son matériel ou d’étrenner les nouveautés de l’année est arrivé. Fin de la trêve, donc, pour les 3 000 pêcheurs qui ont déjà acheté en ligne leur carte. Impatients d’en découdre avec les truites, sauvages ou non, qui peuplent nos ruisseaux et nos plans d’eau. René Patau, le président de la fédération de pêche donne les dernières consignes.

Quel sentiment domine à la veille de l’ouverture de la saison de la truite?

Nous sommes chaque année très enthousiastes de reprendre le chemin des cours d’eau ou du barrage de Vinça. D’autant que cette année, les conditions sont réunies pour une ouverture en beauté. Les rivières principales présentent un niveau assez soutenu, voire des eaux-fortes favorisant la pêche et permettant de pêcher tous les coups, les bordures, les courants et les grandes fosses. Les eaux ne sont pas trop froides et la température diurne est très douce. C’est idéal.

Les pêcheurs peuvent-ils compter sur une belle population de truites ?

Nous sommes en effet très attentifs à cela et les déversements font partie de la qualité de la pêche. Car il faut rappeler que la pêche ne se cantonne pas qu’aux truites sauvages. Si l’ouverture de la pêche se caractérise par une forte fréquentation, c’est grâce à la présence de truites surdensitaires pour pouvoir séduire un plus grand nombre de pêcheurs. D’où la campagne de déversement qui a été menée.

Est-ce une manière de rendre la pêche plus facile et donc plus accessible ?

C’est exactement ça. Dans le but d’attirer des pêcheurs recherchant une pêche facilitée sur le plan technique, 1960 kilos de truites, soit plus de 10 000 poissons, seront déversés sur les 25 parcours de pêche loisir dans les K.-O. Ces opérations de repeuplement sont réalisées avec des sujets de truite de souche fario Carança. La moyenne annuelle reste constante autour de 380000 alevins et 85000 truitelles.

Y a-t-il de nouvelles règles à adopter cette saison ?

En effet, pour la première fois, nous avons décidé de limiter le nombre de prises à huit truites par jour et par pêcheur, en rivière de première catégorie. Il s’agit d’harmoniser les prises en lac ou en plan d’eau. Autrement, dans les rivières de 1re catégorie, la taille est limitée à 20 cm, 23 cm dans les cours d’eau des vallées de la Rotja et de Mantet. Sur le plan d’eau de Vinça, la taille légale de capture des truites est de 25 cm. Enfin, il est vivement conseillé d’éviter de pêcher et de marcher dans l’eau, en particulier sur les zones de graviers, dans le but de préserver les frayères des truites fario. Recueilli par Martial Mehr