10.01.2011

Millas tombe sur plus fort

777908251.jpgAvec 19 joueurs valides sur la feuille de match dont deux ayant joué une mi-temps en réserve, Millas se présentait chez les Tangos avec l'étiquette de victime toute désignée. Pourtant au terme de ce supplice, les Catalans peuvent repartir avec le mérite du courage car ils n'ont cessé d'endiguer les vagues offensives nogaroliennes durant soixante minutes. Seulement un match de rugby en compte vingt de plus et la dernière moitié du premier acte a été fatale aux Millassois qui avaient bien tenu jusqu'alors. Nogaro a attendu la 20e minute pour forcer le verrou et par la suite des enchaînements avants trois-quarts enfoncent par deux fois le clou dans l'enbut roussillonnais. À la pause le mal est fait, Millas compte 19 points de retard (22-3). En seconde période, Nogaro perd de sa maestria et ce sont les visiteurs qui emportent ce round (3-6). Insuffisant malgré tout pour brouiller les cartes (25-9). Pour les Gersois, l'objectif est rempli avec une victoire bonifiée qui les laisse dans la roue de l'ogre Lunel malgré le succès éclatant des leaders face à Saint-Girons.

16:30 Publié dans Sport | Tags : millas, us millas, nogaro | Lien permanent | Commentaires (0)

09.01.2011

L'US Millas ambitieuse à Nogaro

nogaro.jpgAprès une trêve bien méritée, les « rouge et noir » de l'US Millas seront dimanche confrontés à la dure réalité de ce championnat de Fédérale 3, dans cette poule 2 pleine d'embûches. Les huîtres, le saumon fumé, le foie gras et les quelques verres de champagne sont digérés, oubliés, rangés aux rayons des souvenirs de quelques journées où les joueurs ont pu défaire leur ceinture et se permettre une entorse au sacro-saint régime pâtes riz. C'est un tout autre menu qui va leur être présenté à partir d'aujourd'hui. L'US Millas remet le couvert ce dimanche à 15 heures à l'extérieur avec un dur morceau à avaler, Nogaro. Millas a encore en travers de la gorge, la défaite subie l'an dernier. Il n'en fallait pas plus pour motiver la brigade des chefs Marc Juan et Marc Adroguer mais attention à ne pas se faire manger à la sauce à la nogarolienne.

Sans arrière-pensée, les hommes des deux Marc voudraient bien débuter l'année par une victoire.

Car n'oublions pas qu'au match aller, mené 3-22 à la pause face à une équipe fraîchement reléguée de Fédérale 2, le « petit poucet » millassois avait réussi à renverser la situation en seconde période pour arracher le point de bonus défensif, allant même jusqu'à faire douter le leader. Plus globalement, ce mois de janvier s'avérera décisif avec les déplacements à Nogaro, Pamiers puis à Verfeil, entrecoupés de la réception de Saint-Girons. Quatre rencontres qui peuvent sourire à une équipe millassoise, qui est candidate au maintien et brigue l'une des places de barragiste. Il faudra donc de la volonté et de l'application pour ramener un résultat.

13.09.2010

Millas limite la casse face à Nogaro

Mené 3-22 à la pause face à une équipe fraîchement reléguée de Fédérale 2, le promu millassois a réussi à renverser la situation en seconde période pour arracher le point de bonus défensif.

millas1.jpgSur l'échelle des pronostics, entre une équipe qui monte en Fédérale 3 et une qui descend de Fédérale 2, le point de rencontre entre ces deux extrêmes se situait à Roquefort. Débuter une saison face à une grosse pointure, certains pensaient le jeu fait d'avance, et la première mi-temps alla dans ce sens, les "tango" menèrent la danse, avec Peyret, chorégraphe de génie, tel un danseur étoile enchaînant figures et pas de danse, se permettant un drop à la limite du raisonnable (des 50 mètres et de côté) et Bernardot, concrétisant deux belles actions par des essais assassins, l'un à la fin de la première mi-temps (3-22) et le second dès la reprise.

millas2.jpgRemontée et bonus défensif à la clé Malgré une bonne présence territoriale, les "rouge et noir" commirent de nombreuses fautes sanctionnées par Tango 15, et subirent un jeu animé et rapide avec des belles passes et entrechats qui donnèrent le sourire aux hommes de Laurent Sousbie, qui voyaient déjà le match fait. Après les citrons, l'écart aurait pu devenir un gouffre béant, et Millas basculer dans le côté obscur de la ligne, se laissant aller à un complexe d'infériorité vis-à-vis des "tango". Mais c'était sans compter avec les guerriers des deux Marcs (Adroguer, Juan). La deuxième mi-temps fut un nouveau match dans le match, grappillant "poc à poc" les points manquants, jouant de taille et d'estocs, Millas ne fit qu'un et comme tel concrétisa deux essais lui permettant de remonter au score et d'obtenir le bonus défensif. En tenant compte d'une pénalité sur le poteau et d'un essai non accordé, la victoire aurait pu être au rendez-vous. Le petit poucet à su réagir et ne pas se laisser manger par l'ogre. Millas est devenu un outsider avec qui il faudra compter. Aujourd'hui, le meilleur a gagné, avec ses atouts (descente de Fédérale 2), ce sera une équipe qui devrait stagner dans le haut du tableau, mais Millas, en corrigeant quelques lacunes (nombreuses fautes), devrait tirer son épingle du jeu dans cette poule de haut niveau.