02.11.2014

Développement de la pêche à Millas

millas, pêche 66, lacs de MillasSi la préoccupation de la Fédération pour les milieux et les populations piscicoles reste forte, elle a convenu de concentrer ses efforts sur des sites majeurs, plans d’eau et rivières, afin d’innover, de développer l’halieutisme et de satisfaire les pêcheurs.

C’est ainsi que les quatre plans d’eau de Millas sont destinés à devenir un véritable pôle halieutique. Le plan d’eau n°4, (situé le plus à l’ouest) devient un réservoir exclusivement pêché à la mouche fouettée, où toutes les prises seront remises à l’eau.

Afin que les hameçons ne blessent pas les poissons et puissent être retirés rapidement et sans manipulations inutiles, ils sont sans ardillon ou l’ardillon est écrasé. Pêche ou loisir, cette pratique est, en quelque sorte, un état d’esprit qui a l’avantage d’être sans impact sur la ressource.

Pour s’adapter à ce plan d’eau de Millas, trois pontons ont été installés. Le plan d’eau innove aussi dans le but de restaurer la qualité des eaux par un dispositif de brassage de l’eau.

Deux modules destinés à augmenter la concentration de l’oxygène dissous et à limiter la prolifération des algues sont en action depuis quelques jours. La réalisation de ces aménagements a été rendue possible grâce au financement et à la participation de nombreux partenaires : conseil général, conseil régional,
Fédération nationale pour la pêche en France, commune de Millas et Fédération de pêche.

La poursuite des aménagements, et en particulier du panneautage, est toujours programmée pour 2015. Reste que le grand défi, c’est aussi l’installation des poissons. Le peuplement en grosses truites et en black-bass correspondant à ce type de pêche a été privilégié.

Les blacks-bass bénéficieront d’une gestion patrimoniale, avec interruption de la pêche, tandis que les salmonidés seront renouvelés.Sans perdre de temps, après la signature des droits de pêche consentis par la commune de Millas, le coup d’envoi sera donné samedi 8 novembre. La pêche y sera ouverte quatre jours par semaine: samedi, dimanche, lundi, mercredi et les jours fériés.

Mais la pêche sur les plans d’eau permettra aussi d’assurer au mieux l’animation de l’apprentissage de la pêche recentrée autour de la Maison de la pêche et de la nature.

20.10.2014

Un réservoir pêche à Millas

millas,pêche 66,lac,fdppma,rené patauLa Fédération départementale de pêche et de protection du milieu aquatique que préside René Patau, vient d’obtenir les droits de pêche sur l’ensemble des 4 plans d’eau situés sur la commune de Millas. Anciennement propriétés de la SATP, les parcelles composant les plans d’eau de Millas ont été récemment transférées à la commune de Millas.

Magnifiquement implanté dans la proche banlieue du village, en bordure de la voie rapide, la commune de Millas et la Fédération départementale de pêche ont convenu de s’employer à valoriser le site, aussi bien sur le pan halieutique que comme lieu de promenade et de détente sportive. Sur le plan réglementaire, la pêche sera autorisée aux titulaires d’une carte de pêche, quatre jours par semaine: samedi, dimanche, lundi, mercredi et jours fériés. Dans un premier temps, le lac n° 1 restera soumis à la réglementation des

Parcours pêche de loisirs avec des déversements réguliers de truites. Mais aussi le lac n° 4, situé le plus à l’ouest recevra des équipements destinés à améliorer la qualité des eaux, avec plusieurs dispositifs de brassage et faciliter la pêche avec l’installation de trois pontons en forme de T. Un empoissonnement important va y être mené notamment en grosses truites et black-bass. Il sera complété par la mise en place de frayères artificielles, implantées au sud ouest, dans une petite zone en réserve de pêche. Ce plan d’eau n° 4, qualifié de réservoir, sera pêché exclusivement à la mouche fouettée et toutes les captures devront être obligatoirement remises à l’eau. Dans le secteur ouest la réglementation autorise la pêche en float tube. Les pratiquants devront se déclarer à la Maison de la Pêche et de la Nature pour prendre connaissance des règles de sécurité et s’équiper d’un brassard. La Fédération départementale de pêche s’active à “mettre le paquet” pour que le coup d’envoi tant attendu, ait lieu le samedi 8 novembre. Progressivement c’est l’ensemble du domaine halieutique qui sera équipé et mis en service, pour une gestion raisonnée et à l’écoute de tous. Pêche 66