19.10.2013

Réunion et bilan pour les pêcheurs

Cette année, les représentants des pêcheurs de la plaine du Roussillon, du Conflent et des Fenouillèdes se sont réunis à Vinça et à Millas.

Baisse des adhérents

Le Président a ouvert la séance en précisant que ces réunions ont pour but essentiellement de favoriser la participation et de permettre aux associations de se faire représenter dans le but d’évoquer les problèmes rencontrés et de faire remonter les attentes de leurs adhérents. Cette année les aléas climatiques sont venus contrarier l’ouverture de la pêche dans les rivières de première catégorie et l’ouverture des lacs de montagne. Ces deux journées qui rassemblent habituellement le plus de pêcheurs  ont connu une mobilisation modeste et ont provoqué une incertitude auprès de certains pêcheurs. Selon un premier bilan rapide et provisoire la Fédération des Pyrénées Orientales enregistrerait une baisse globale d’adhérents de 7 %, toutes cartes confondues. Pour 2014, le renouvellement de la carte réciprocitaire interfédérale personne majeure à prix unique devrait être portée à 90 €. Cela concerne la possibilité de pêcher, sans coût supplémentaire, avec le même produit, dans 70 départements. Cela concerne les  37 départements du club Halieutique et  les 33 départements de l’Entente Halieutique du Grand Ouest. Sur cette base la carte personne majeure verra son coût harmonisé à 70 €, dans la grande majorité des Fédérations départementales. Quand à la carte journalière dont l’utilisation semble concurrencer  la carte personne majeure, sont prix devrait être maintenu à 15 €. Concernant le projet de réglementation 2014, il nécessite quelques ajustements liés aux périodes d’ouverture de la pêche : du 08 Mars au 21 Septembre 2014 pour les cours d’eau de la première catégorie piscicole et du 31 Mai au 28 Septembre 2014 pour les lacs de montagne. Pour le Parcours Touristique de Balcère, cela pourrait être du 26 Avril au 28 Septembre 2014. La grande nouveauté, attendue par de nombreux pêcheurs devrait concerner l’ouverture de la pêche sur les plans d’eau de Millas. La négociation est encours avec la commune dans le but de formaliser les droits de pêche et de satisfaire les modes de pêche actuellement en vogue. 

Brochets

Parmi les questions diverses, c’est la fréquentation abusive de quelques pêcheurs sur le Parcours Pêche de Loisir, la préoccupation forte pour animer la pêche dans la traversée de Perpignan et au Soler, les difficultés pour accéder aux berges de la Têt et une réserve temporaire de pêche pour protéger la reproduction des brochets du plan d’eau du barrage sur l’Agly, qui ont animé les débats. 

Ces rendez vous de travail, ce sont terminés  autour du verre de l’amitié, en attendant la réunion des Présidents samedi 19 octobre à 9 h à Millas.