17.05.2009

Le chantier Millas plus

Bientôt, la ville comptera 5 000 habitants. Des mesures sont prises pour accueillir cette population dans les meilleures conditions. 

plan.jpgChaque année, le département compte 6 000 nouveaux arrivants désirant se fixer sur le littoral ou dans la plaine du Roussillon en plus. Parce qu'elle se trouve à 10 minutes, en voiture, de Perpignan, la ville de Millas est concernée par le phénomène et doit évidemment relever le défi de la pression démographique

presentation.jpgUn vaste secteur, situé à l'Ouest, au lieu-dit Camps de las Canals, a donc été ouvert à l'urbanisation pour permettre la construction d'une centaine de logements par des opérateurs privés sous la forme d'un programme d'aménagement d'ensemble (la taxe PAE prélevée auprès des constructeurs ou les aménageurs privés facilite le financement de l'équipement public de la zone). Une fois terminés, les travaux de voirie, ainsi financés desserviront également le nouveau collège, le nouveau stade et la nouvelle gendarmerie.

GMT_2862.jpgLa taxe PAE finance également la réalisation d'un système d'évacuation des eaux de pluies pour mettre, définitivement Millas hors d'eau. La construction d'un canal en terre, d'une voie de halage et d'un bassin d'orage, pouvant retenir 8 000 m³ d'eau, protégera complètement la ville. 

La réalisation des chantiers communaux du secteur du Camps de las Canals à l'Ouest de l'agglomération est un des objectifs majeurs de la politique d'aménagement du territoire communal