18.03.2012

De nouveaux locaux pour les gendarmes

millas, nouveaux locaux, gendarmes, gendarmerie, préfet, rené Bidal, maire, Damienne Beffara, Christian Bourquin, sénateur, président région, Ségolène neuville, office 66, robert olive, président, roussillon conflentCi-dessus à droite : le préfet René Bidal accueilli par le maire Damienne Beffara avant le traditionnel coupage de ruban en compagnie de Christian Bourquin, de Ségolène Neuville présidente de l'Office 66 et conseillère générale, ainsi que de Robert Olive le président de la communauté de communes "Roussillon Conflent".millas, nouveaux locaux, gendarmes, gendarmerie, préfet, rené Bidal, maire, Damienne Beffara, Christian Bourquin, sénateur, président région, Ségolène neuville, office 66, robert olive, président, roussillon conflent

De l'avis général, ce n'est pas tous les jours que l'on inaugure une gendarmerie. Dans la commune, en un siècle et demi, ce sont tout de même trois casernes qui ont vu le jour, les précédentes ayant été construites en 1870 et en 1971.

Dessinée par les architectes Jean-Luc Flamand et Yannick Alba, située au Camp de las Canals, entre un centre médical et le siège de la Fédération de pêche, la nouvelle gendarmerie se fond dans le paysage d'un lotissement. Cet équipement est aussi et surtout le résultat de nombreux efforts financiers consentis par la communauté de commune ayant cédé le terrain (valeur 140 000 euros) et le conseil général (CG) avec une "aide à la pierre" de 200 000 euros. L'Office public départemental HLM est le maître d'oeuvre de cette réalisation ayant coûté 2 400 000 euros. L'Etat est locataire de l'ensemble (loyer annuel de 118 000 euros) comprenant dix logements de fonctions en plus des locaux techniques et administratifs. "L'installation des familles est extrêmement importante pour l'engagement des hommes", précisait le préfet René Bidal lors de son discours.

Hommage aux fonctionnaires

millas,nouveaux locaux,gendarmes,gendarmerie,préfet,rené bidal,maire,damienne beffara,christian bourquin,sénateur,président région,ségolène neuville,office 66,robert olive,président,roussillon conflentChristian Bourquin, aujourd'hui président de la région, ne manquait de rappeler son rôle de président du CG à la naissance du projet, ni les faiblesses de l'Etat quant au financement de ses équipements. Et c'est aux élus de son cher canton puis aux militaires qu'il rendait particulièrement hommage : "Cette inauguration est aussi une reconnaissance de votre dévouement. Vous êtes des éléments de paix et de sécurité". Puis il prenait du champ : "Notre République devra un jour résoudre ce dilemme entre police et gendarmerie…".

Voici donc la douzaine de gendarmes affectés au village dignement logés. Ils interviennent sur le territoire de huit communes et auprès de 12 000 habitants.millas,nouveaux locaux,gendarmes,gendarmerie,préfet,rené bidal,maire,damienne beffara,christian bourquin,sénateur,président région,ségolène neuville,office 66,robert olive,président,roussillon conflent

02.02.2011

Aide à la station d'épuration

millas, station d'épuration, aides aux projets structurants, damienne beffara, maire, hermeline malherbe, présidente, conseil général, christian bourquin, président, conseil régional, conseiller général,

Dernièrement,  en mairie, Damienne Beffara, Maire, Hermeline Malherbe, Présidente du Conseil Général et Christian Bourquin, président du Conseil Régional et Conseiller Général du Canton de Millas,  ont signé une convention définissant les modalités du versement d'une subvention départementale en annuités qui vient aider le financement de la reconstruction de la station d’épuration de Millas. Le conseil général s'implique fortement en faveur de l'équipement des communes des Pyrénées-Orientales. Ainsi la subvention a été accordée dans le cadre du programme départemental d'aide aux projets structurants et prend la forme du paiement annuel de 11 533 euros pendant 15 ans. Le montant total de la subvention représente donc la coquette somme de 172 995 euros.

millas,station d'épuration,aides aux projets structurants,damienne beffara,maire,hermeline malherbe,présidente,conseil général,christian bourquin,président,conseil régional,conseiller généralUne poignée de mains entre Christian Bourquin, Damienne Beffara et Hermeline Malherbe, pour sceller cet accord.

Suite logique aux travaux d’étanchéisation du réseau d’égouts que la ville a précédemment réalisé  pour faire face à l’augmentation de la population (bientôt 5000 habitants). « Ces investissements en matière d’assainissement sont peu visibles, car les résultats sont cachés ou enterrés et médiatiquement peu porteurs, ils s’avèrent pourtant très significatifs en matière de développement de la cité », comme la rappelait Damienne Beffara, « le potentiel de la station d’épuration doit suivre la pression démographique portant sa capacité de dépollution à 6 500 équivalents habitants, investissement indispensable au bien-être de la cité ».

27.01.2011

GESA : « Les arbres de la laïcité »

Le Gesa présentera ses vœux aujourd'hui à 18 h 30, au Centre culturel de Cabestany. Ce sera aussi l'occasion de déguster la galette républicaine ! De plus, les 4 et 5 février, Guy Georges, ancien responsable national du SNI-PEGC, président fondateur du mouvement Solidarité laïque, invité par Mme Renée Soum, ancienne députée socialiste des P.-O., présidente Gesa (Groupe d'études sociales et d'actions) vient dans le département. Il procédera au lancement de l'opération   « Les arbres de la laïcité » sur cinq lieux : le 4 février, à 11 h 30, à Amélie- les-Bains/ Palalda, devant la mairie, avec le maire et conseiller général Alexandre Reynal et en présence d'Hermeline Malherbe, présidente du conseil général des P.-O. ; puis à 15 h 30, à Canohès, devant l'annexe de l'école Julien-Panchot, en présence du maire Jean-Louis Chambon. Et à 17 h 15, devant la mairie de Toulouges (Parc Clairfont), en présence du maire et conseiller général, Louis Caseilles. Le 5 février, à 10 h, à Latour- de-France, aux écoles, en présence du maire, Jean Colomes puis à 12 h, à Millas, devant la mairie, en présence Damienne Beffara, maire et de Christian Bourquin, président de la Région, vice-président du conseil général des P.-O.

26.03.2009

Le "patron" à la caserne

GMT_2001.jpgAu centre de secours principal de Millas, Christian Bourquin, président du conseil général et du SDIS66 partagea quelques moments du quotidien des sapeurs-pompiers, un moyen de leur exprimer l’intérêt qu'il leur porte.

Le président du SDISS66 visita les nouvelles modifications de la caserne et resta à l'écoute des différents projets. Poste de contrôle, véhicules, salle de formation, et à l'ordre du jour, création d'un vestiaire féminin, car sur 52 pompiers, 12 sont des femmes. Être pompier, c'est se former, manoeuvrer, travailler en caserne et être sur intervention.

Professionnels ou volontaires, ils sont passionnés par leur travail et passionnants, toujours déterminé mais sans précipitation, un réel travail d'équipe où chacun sait ce qu'il a à faire, tout en étant solidaire entre eux. Une efficacité, fruit d'une grande organisation en amont. Aussi restons admiratif de cet esprit commun tendu vers un seul but : celui de sauver la vie.

14.02.2009

Un goûter à la F.N.A.C.A.

Dès leur entrée en salle communale, les membres du comité F.N.A.C.A. de Millas et leurs épouses ont éprouvé l'agréable surprise d'admirer les nappes ornées de superbes camélias, aux vives couleurs, offerts par Reine et Pierre. Ils s'étaient donné rendez-vous pour un goûter entre copains, prétexte à se réunir une fois de plus comme cela se produit souvent. Des galettes à la frangipane, des touteaux aux fruits confits, des rousquilles, des mandarines, accompagnés de cidre, de muscat, de grenache, contribuèrent à délier les langues et les conversations allaient bon train jusqu'en fin d'après-midi.

Auparavant, dans son allocution de bienvenue, le président avait donné quelques informations : « Le voyage au Lubéron se fera bien la dernière semaine de mai ; il reste quelques places. La date du repas en commun a été fixée au dimanche 22 mars. Mais auparavant, tous les adhérents et les membres de leur famille participeront à la cérémonie du souvenir, le jeudi 19 mars, pour commémorer la fin de la guerre d'Algérie. Des précisions seront communiquées en temps utile ».