01.10.2008

Au secours du réseau d'eaux usées

structurant.jpg

Un montant total qui s'élève à 125 745 €

Le 18 septembre, à la mairie, Damienne Beffara, maire, et Christian Bourquin, président du conseil général, ont signé une convention définissant les modalités du versement d'une subvention départementale en annuités qui vient aider le financement de la réhabilitation du réseau d'eaux usées de Millas. Le conseil général s'implique fortement en faveur de l'équipement des communes des Pyrénées-Orientales. Ainsi la subvention a été accordée dans le cadre du programme départemental d'aide aux projets structurants et prend la forme du paiement annuel de 8.383euros pendant 15 ans. Le montant total de la subvention représente donc la coquette somme de 125 745 euros. La ville a fait réaliser un diagnostic de l'état du réseau pour localiser, avec précision, toutes les sections d'égout où des eaux claires viennent se mélanger aux effluents en s'infiltrant dans les canalisations par fortes pluies ou à cause de la proximité des ruisseaux d'arrosage. Dans le courant de l'année passée, la municipalité a engagé puis terminé un vaste programme d'étanchéisation générale du réseau d'égouts de la ville. Le but a été de supprimer tous les endroits d'infiltration d'eaux claires dans les conduites pour rendre meilleure la consistance des effluents arrivant à la station d'épuration. L'étanchéisation du réseau d'égouts a été la première phase d'un vaste programme d'optimisation du système communal d'assainissement des eaux usées. Très bientôt, le démarrage des travaux de reconstruction de la station d'épuration, portant la capacité de dépollution de l'installation à 6 500 équivalents habitants, marquera la conclusion de ce programme. Comme l'a confirmé Christian Bourquin, "le conseil général est financièrement aux côtés de la ville pour participer à cet investissement indispensable au bien-être de la cité".