22.05.2012

Millas (B) à bout de force

millas,réserve,beltran,salvat,alvesLa réserve de Millas n'a rien pu faire contre celle de Gruissan (71-19), championne de France en titre. Même le renfort d'anciens comme Alves et Salvat, n'a pas rééquilibré les forces et l'USM amis un terme à sa saison sur cette élimination. L'an prochain, un nouveau staff arrivera. L.M.

21.05.2012

Millas n'était pas de taille

millas, usm, réserveCela avait été dit et répété à l'envie, c'était David contre Goliath, mais là, Goliath était largement au-dessus, on ne boxait pas dans la même catégorie, entre une équipe efficace, championne l'année dernière, forte, lourde devant et une jeune équipe inexpérimentée qui sentait le vent de la défaite souffler. Pour autant, croire que l'affaire était d'ores et déjà pliée, était présomptueux. Face à ce rouleau compresseur, la question, pour les entraîneurs, était de savoir si leurs joueurs aller craquer avec un score à la mi-temps de 37 à 5. Les "rouge et noir", renforcés par quelques anciens, ne pouvant s'opposer à cette équipe largement supérieure, mouillèrent leurs maillots, au propre et au figuré, et surent trouver en eux, cet amour du maillot, qui permet de renverser, paraît-il, les montagnes, mais l'adage ne put se réaliser, en face, on jouait à un autre niveau, et l'expérience était là, le mauvais temps, la pression, les jeux étaient faits. Les Millassois savaient que le "miracle" n'allait pas venir, mais ils eurent le courage de ne pas baisser les bras, et pour marquer deux essais transformés en seconde mi-temps, leur permettant de sortir la tête haute. Millas échoua mais n'avait pas à rougir de sa prestation. L'honneur est sauf.

16:57 Publié dans Clubs, Sport | Tags : millas, usm, réserve | Lien permanent | Commentaires (0)

13.05.2012

La Réserve en Championnat de France

millas, réserve,

A Millas (qui défie Martigues à Vendres à 13h30), il est hors de question de subir la pression. L'entraîneur, Marc Adroguer en témoigne. Ses joueurs comptent se faire plaisir avant tout. "Nous avons trois joueurs cadres de blessés en B, et nous connaissons nos points faibles : nous avons une moyenne d'âge de 22 ans et sommes légers devant. A partir de là, nous faisons le déplacement pour jouer le coup à fond, pour jouer au rugby, mais surtout pour prendre du plaisir". Décomplexés, les gars de Millas affronteront une équipe de Martigues qu'ils savent expérimentée. Comprenez que la moyenne d'âge est autour de 30 ans. Et face à une formation qui saura s'appuyer sur un pack solide, les hommes d'Adroguer savent par quoi la victoire passera. "Nous devrons être solides en défense et les faire tomber de suite pour les forcer à écarter. Il faudra résister en première période pour les fatiguer, surtout s'il fait chaud. Mais surtout, nous devrons tout jouer, nous sommes jeunes et faisons monter 3 ou 4 juniors, alors il faudra insuffler de la folie dans notre rugby et jouer tous les ballons".

23.04.2012

Millas (B) champion !

Sans gagner, Millas (B) remporte le planxot !

millas, USM, réserve, planxot, champion du roussillon, 2012Les Millassois ont puisé dans leurs ressources pour ramener le planxot.  © G.M.

Pour avoir inscrit un essai de plus que la Salanque CR (B), Millas (B) a été sacré champion du Pays Catalan des réserves Honneur alors que les deux équipes ont été incapables de se départager, même après deux prolongations de dix minutes (26-26).

Le buteur salanquais, Sylvain Duret, a eu par deux fois l'occasion de donner la victoire à son équipe. Sur une transformation à la fin du temps réglementaire, mais sa tentative échoua de peu, comme sa pénalité dans les arrêts de jeu de la deuxième prolongation. Ce sont finalement les Millasois qui ont été récompensés de leur abnégation face à une Salanque CR (B) qui regrettait après le match le carton rouge dont a écopé Puig dès la 5e minute de jeu.

22.04.2012

La Réserve est toujours en course...

millas, réserve, usm, finale, la salanque, championnat du roussillonL'équipe réserve de l'USM XV rencontre, en phase finale du championnat du Roussillon, La Salanque, aujourd'hui à Elne dès 14 h. L'équipe a montré tout au long de la saison une motivation hors pair : ces joueurs ont été assidus aux entraînements et ont fait preuve de beaucoup de sérieux. Ce sera l'occasion de tirer les dernières cartouches dans le département avant, peut-être, d'attaquer le championnat de France.

Finale réserves : SCR-Millas

millas,usm,réserve,finale,marc adroguer,la salanque,christophe perezLes pronostics penchent en faveur de la Salanque cet après-midi (14 h) à Elne contre Millas. En effet, les ententistes se sont imposés à trois reprises lors des quatre dernières rencontres et n'ont perdu que deux matches au cours de la saison. Mais c'est une finale et les deux équipes voudront d'autant plus remporter que seul le vainqueur sera qualifié pour le championnat de France. Et si Marc Adroguer, l'entraîneur de Millas avoue que ses joueurs "rendent 30 kg à chacun de la Salanque devant", Christophe Pérez, entraîneur intérimaire de la B Salanquaise, prétend craindre "le mélange entre expérience et jeunesse des Millassois".

17.05.2010

Réserves Honneur 32e

1016983928.jpgFin de l'aventure pour le champion du Roussillon des réserves.

Que de regrets pour Millas qui s'en voudra sûrement de n'être jamais rentré dans son match face à Montesquieu (5-19). Les récents champions du Roussillon ont fait beaucoup de fautes et ont laissé leurs adversaires jouer le match à leur rythme. En première mi-temps, les joueurs de Montesquieu, plus entreprenants, ont inscrit un essai qui leur a permis d'atteindre la pause en tête (7-0).

A la reprise, Millas réagit enfin et sur une poussée collective du pack, les hommes de Lionel Rodriguez réduisent la marque (7-5) mais là, c'est l'indiscipline qui va coûter cher aux Millassois, un carton jaune et un carton blanc reçus à quelques minutes d'écart forcent les "rouge et noir" à terminer le match à 10. Montesquieu profite de sa supériorité numérique pour planter deux essais en toute fin de rencontre et faire gonfler l'écart au panneau d'affichage.

La réserve de Millas se retrouve donc en vacances prématurément. Comme la "Première".