26.03.2012

Le Boulou s'accroche

millas, le boulou, cammpa, cortes, amrani,ribesLes Boulounencs ont confisqué le ballon contre Millas.  © G.M.

Hier, sur son terrain, Le Boulou a bousculé la hiérarchie. Dès l'entame, Le Boulou, la hargne chevillée au corps, s'installa dans le camp millassois, entraînant la sortie de Campa sur carton rouge et permettant au pied magique de Cortes d'enquiller deux pénalités. Résultat, les locaux ont terminé la première mi-temps avec l'avantage au score (6-0).

Après les citrons, les Boulounencs furent moins alertes. Ce dont profita Millas pour revenir au score par une pénalité de Ribes et un essai d'excellente facture d'Amrani, (9-8).

Mais les avants du Boulou reprirent les choses en mains et permirent à Cortes de se faire la valise en marquant l'essai salvateur. Et de ponctuer en tant que maître canonnier la dernière pénalité. Score final : 18 à 11 après une rencontre virile et correcte mais très engagée.

29.10.2011

Millas veut faire chuter Le Boulou

Quelques semaines après l’avoir battu en finale du challenge d’Automne (16-10), Millas accueille Le Boulou à Roquefort demain après-midi (15h).

 Il y a trois saisons de ça, Le Boulou avait décroché une montée en Fédérale 3 que lui avait longtemps contesté Millas. L’USM, alors coachée par Tony Espelt et Stéphane Deprade, avait échoué en demi-finale Honneur contre Rivesaltes et vu Le Boulou monter. De l’eau a coulé sous les ponts, depuis. Le Boulou et Millas ont tour à tour tenté leur chance au niveau supérieur avant de redescendre. Mais aujourd’hui encore, ces deux formations font parties des favoris à la montée : « Le Boulou est peut-être une des équipes les mieux armées », explique Marc Adroguer co entraîneur de Millas. « Ils m’avaient impressionné au challenge d’Automne ». Mais Millas avait gagné (16-10).

Pour leur deuxième confrontation cette saison, la rencontre s’annonce équilibrée. Porté par son début de saison canon ( 3 victoires, déjà 103 points marqués), Le Boulou évolue en confiance.

« Si on Gagne … »

Sa démonstration de force  contre la Têt (36’3) a marqué les esprits. « ils ont un pack lourd et une belle ligne de ¾. Et il y a Florent Roigt qui les a rejoints » poursuit Adroguer qui s’attend à un match difficile. « Vu les conditions de jeu, avec le vent et la pluie, ça risque de se jouer devant. Il faudra ne pas les laisser se former ». Pour Millas, qui a lui aussi gagné ses trois premiers matches, la victoire passe par là. Un succès permettrait aux « rouge et noir » d’envisager sereinement la qualification pour la poule Honneur : « C’est vrai que si on gagne, on est bien placé. Mais ce n’est pas capital non plus. On veut gagner à domicile, mais l’important c’est d’être prêts pour les play-off. Il est trop tôt pour dire que ce match est un tournant ». Sans Romarin, absent, et peut-être Paul Ribes, qui récupère d’une entorse à la cheville, Millas a l’occasion de marquer son territoire. Pour ça, il n’est jamais trop tôt. L.M.

20.03.2011

Millas subit le jeu contre Lunel

Hier après-midi, face au leader du championnat et avec un effectif décimé par les blessures, l'Union Sportive Millassoise ne se faisait guère d'illusions sur ses chances de succès dans l'Hérault.

Pourtant, l'entame de rencontre était équilibrée. Avec l'aide du vent, les Catalans occupaient le terrain adverse grâce aux coups de pied de leur ouvreur Nicolas Ribes. C'est d'ailleurs Paul Ribes qui ouvrait le score d'une pénalité de 55 mètres à la 17e (3-0).

Lunel quelque peu absent dans l'engagement réagissait vite et bien. Sur une touche à cinq mètres, le deuxième ligne Mougel était poussé dans l'en-but (5-3 à la 20e). Les Héraultais avaient trouvé la bonne carburation et allaient enchaîner les occasions de haute volée jusqu'à la pause. Millas craquait logiquement sur deux nouveaux essais de Herzog en bout de ligne et de Sirvent sur un ballon de contre (17-6 à la pause).

A la reprise, Lunel reprenait sa domination avec un essai du pilier Akasbi sur une « pénaltouche » (24-6 à la 42e). Par la suite, la rencontre se rééquilibrait. Lunel desserrait l'étreinte et Millas avait quelques bons ballons de contre à jouer. Cependant le rythme n'était pas élevé et on commençait à trouver le temps long durant cette seconde période.

Les dernières minutes permettaient à Lunel de faire enfler son avance. Face à un adversaire démobilisé, Lunel finissait sur une bonne note avec des essais aux 75e et 79e minutes (38-6).

Cette défaite prévisible ne changera rien à la fin de saison de l'équipe de Millas.

Assurés de finir à la septième place, les Catalans devront se résoudre à évoluer à l'échelon inférieur la saison prochaine. Jordi Pobo

08:43 Publié dans Sport | Tags : millas, rugby, lunel, ribes, catalan | Lien permanent | Commentaires (0)

21.02.2011

Elne domine Millas dans la douleur

millas, elne usm, ribes, billes, coup de chapeauContrairement aux précédentes équipes du bas de tableau, les Millassois étaient venus à Elne avec la ferme intention d'obtenir un résultat et il s'en est fallu d'un rien qu'ils réussissent dans leur entreprise. Car leur dernière attaque à la dernière seconde sur une relance de l'arrière Billes vient mourir sur le drapeau de coin. Les visiteurs, forts de leur esprit de clocher, avec un mental à toute épreuve, malgré leur infériorité en poids, jetèrent toutes leurs forces dans la bataille, aidés en cela par des locaux au fonds de jeu inexistant cafouillant ou cadenassant tous les ballons qui leur échurent. Il fallut attendre la 10e minute et la première incursion des « rouge et noir » suivi d'une générale pour que Ribes, face au vent, transforme sa première pénalité 0-3. Réponse d'Olive peu après le quart d'heure de jeu, toujours après une nouvelle et dernière générale 3 à 3. 

Le jeu haché par le « Caruso » du sifflet n'évoluera guère d'un camp à l'autre et Olive convertira sa deuxième pénalité 3 à 6. Maître du ballon mais n'arrivant pas à imposer leur jeu, les locaux se verront rattraper par la botte de Ribes sur une énième pénalité pour faute au sol 6 à 6 (40).

Dès la reprise et la rentrée de Galano le mouvement va s'accélérer et sur une pénalité depuis ses propres vingt mètres rapidement jouée à la main, Bise et Martinez vont enchaîner pour lancer Sans dans le trou pour un essai au milieu des poteaux 13 à 6 (48), avec la transformation d'Olive. Le seul éclair de l'après-midi où Elne, maître d'œuvre, va continuer à buter sur une défense acharnée. Ribes par son jeu au pied et aidé par Eole maintiendra Bise et ses coéquipiers dans leur camp, accrochant au passage deux pénalités (63-73) et c'est sur le final que l'on connaît que les deux équipes regagneront les vestiaires. 

Les Illibériens peuvent pousser un « ouf » de soulagement et ne retenir que les quatre points de la victoire. Coup de chapeau aux Millassois pour leur bravoure et qui ont combattu jusqu'au bout et doivent avoir bien des regrets. Aimé Raynal

millas,elne,derby,bille,ribesmillas,elne,derby,bille,ribes

14.02.2011

Millas trop fort pour Revel

Réduite à treize en début de deuxième mi-temps, l'US Millas a réussi à s'imposer avec le bonus offensif contre Revel (31-0).

millas,revel,ribes,billes,amrani,argiles,elne,cartons rougesMetlaine a fait une entrée remarquée avec l'USM.

Pour Millas, pas besoin de calculette, la victoire était impérative contre Revel. L'enjeu était énorme, les joueurs avaient une pression terrible qu'il a fallu gérer. Ce ne fut pas un match pétillant, mais un combat permanent. On sentait que les Millassois n'avaient pas pris conscience de l'importance de cette rencontre, commençant le match à l'envers.

Et ce qui devait arriver, arriva, deux cartons rouges vinrent pénaliser ce quart d'heure où Millas joua à l'envers. Les joueurs tardèrent à entamer les débats mais par la suite rivalisèrent à treize contre quinze. Car c'est toujours dans l'adversité, que le mot solidarité prend tout son sens chez les Millassois. Avec un pack solide, des attaquants en jambes, ils commencèrent devant, concrétisèrent derrière, surveillant le tout comme du lait sur le feu.

Bien calés sur leur acquis, ils avaient les cartes en mains. Bien sûr, les Millassois n'ont pas été aidés par l'arbitrage mais Revel n'a pas su, ni pu profiter de sa supériorité numérique, bien au contraire. Avec l'essai de Billes en première mi-temps, le doublé de Paul Ribes tel un feu follet, enfonçant le clou, et Nicolas Ribes, avec sa botte magique, Millas engrangea les points de la victoire et du bonus offensif. C'est la seule chose à retenir de ce match. En infériorité numérique, ils sont sortis grandis de ce match. Ces cinq points qui requinquent, après un début de match « pâlot », les « rouge et noir » ont retrouvé leurs couleurs. Surtout celle de l'espoir.

Et maintenant, Millas va préparer son prochain gros rendez-vous, à Elne, dimanche prochain avec une cascade de blessés (Amrani, Argiles) et deux cartons rouges qui n'arrangent rien à leurmillas,revel,ribes,billes,amrani,argiles,elne,cartons rougess aff
amillas,revel,ribes,billes,amrani,argiles,elne,cartons rougesires.millas,revel,ribes,billes,amrani,argiles,elne,cartons rouges