05.05.2013

Millas ne pense qu'à ça

millas, US Millas, fred munoz, sébastien lopez, avenir bleu et blanc, championnat de france, billes, naranjo, amrani, guenoun, pech, pelissier, munoz, loeillet, romarin, rodriguez, snaoui, olive, samoura, vico, pinell, rodriguez, suro, romarin, rognon, torres, roig, maincent, mary, berdaguerMillas affronte l'Avenir Bleu et Blanc (Hérault) cet après-midi (15 h) à Port-la-Nouvelle.La défaite concédée en finale du championnat Pays Catalan face à la Côte Vermeille (18-3 le 21 avril) a vite été digérée par les Millassois. C'est en tout cas ce qu'affirme Fred Munoz, coentraîneur de l'USM avec Sébastien Lopez. "On est vite passé à autre chose, lance celui qui évoluera à la mêlée cet après-midi. Notre vraie finale, c'était le barrage contre le Foyer (31-15). Contre la Côte, on savait que même si on perdait, la saison ne s'arrêterait pas là". Elle se poursuit dès cet après-midi avec un barrage face à l'Avenir Bleu et Blanc, club héraultais battu en demi-finale du championnat du Languedoc après avoir pourtant fini en tête de sa poule. A priori un gros morceau donc. "On verra, tempère l'ancien joueur de l'Entente de la Têt. Seb (Lopez) a pris quelques renseignements et c'est une équipe jeune et joueuse, comme nous. Il faudra essayer d'être patient et de se canaliser, mais je ne veux pas qu'on joue en fonction d'eux. Je tiens à ce qu'on se concentre sur nous-même et sur ce qu'on a à faire". Le message est clair. D'autant que les Millassois abordent le championnat de France avec ambition. "Le premier tour est toujours difficile", souligne Munoz, privé d'André et Campa aujourd'hui. "Mais après, tout est possible. Une dynamique se crée et tout le monde peut battre tout le monde. Alors comme tout au long de la saison, on prendra nos matches les uns après les autres en essayant de faire du mieux possible. Mais il faudra être exigeant, aussi. On a validé notre place en championnat de France comme les autres, on peut faire notre petit bonhomme de chemin". Les supporters de l'USM n'attendent que ça. L'équipe de Millas : Billes - Naranjo, Amrani, Guenoun, Pech - Pelissier, Munoz - Loeillet ou Romarin, Rodriguez (cap.), Snaoui - Olive, Samoura - Vico, Pinell ou Rodriguez, Suro. Remplaçants : Romarin ou Pinell, Rognon, Torres, Roig, Maincent, Mary, Berdaguer. Contre la Côte Vermeille, en finale du championnat du Pays Catalan Honneur (perdue 18-3), 17 des 22 Millassois sur la feuille de match étaient formés au club.

21.11.2011

Millas domine la SCR

millas,usm,rugby,billes,allegre,rojas,roig,munozOlivier Allègre et Millas ont contré la Salanque CR.  © Photos G.M.

Après une mi-temps à patauger dans la gadoue, marquée par un festival de maladresses excusables vues les conditions de jeu (boue, ballon glissant, appuis incertains), et durant laquelle seule une pénalité de Paul Ribes (24e) est venue garnir le tableau d'affichage (3-0), Millassois et Salanquais ont commencé à proposer du jeu après la pause.

Billes dans les bons coups

Ce sont surtout les locaux qui se sont mis en évidence. Après une relance de Billes, le ballon parvient à Paul Ribes qui fixe la défense salanquaise pour servir Roig, lancé plein champ... mais le centre glisse au moment de marquer et commet un en avant. Ce n'est que partie remise pour l'USM puisque quelques minutes plus tard Munoz, après avoir percé le rideau défensif visiteur, sert Billes, dans tous les bons coups, l'arrière trouve Rojas pour le seul essai du match (8-0, 56e). Et la Salanque CR dans tout ça ? Imprécis, comme leurs hôtes, en première mi-temps, les hommes du trio Pérez-Porcu-Hernandez sont privés de ballons par leur propre indiscipline. Surtout, les Salanquais ont eu un mal fou à s'adapter aux conditions de jeu et n'ont pas assez occupé le terrain adverse. Ainsi, les fautes commises par les Millassois ne donnaient que des pénaltouches stériles pour les coéquipiers de Laurent Elie, alors que leurs hôtes, plus présents dans le camp adverse, faisaient gonfler la marque par Ribes (61e, 69e, 14-0), pourtant moins précis que d'habitude, hier.

Millas inflige à la Salanque Côte Radieuse sa première défaite en championnat de la saison (14-0), et confirme qu'il faudra être costaud pour aller chercher une victoire à Roquefort cette saison.

millas, USM, rugby, billes, allegre, rojas, roig, munozLes deux équipes ont tenté de mettre la balle au chaud pour progresser sur un terrain boueux.