29.03.2014

Belle journée pour le rugby

millas,match,us millas,escbacasp,roussillon,rugby

Dimanche 30 mars à midi, l’amicale des amis de l’US Millas organise son traditionnel banquet à la halle des sports, réunissant tous les passionnés du club. En début d’après-midi, direction Roger Roquefort où les réservistes ouvriront le bal dès 13h30 face à Pollestres. Ensuite, le choc des leaders US Millas-ESCBACASP, 17 points au compteur, mais un match en moins pour l’USM. Bénéficiant de la clémence des dieux, les deux formations premières s’affronteront sur le pré. On pourrait croire que les billets sont pris dans cette poule, mais ils ne sont pas définitivement distribués. Donc venez nombreux supporter l’USM.

06.08.2012

Des pongistes champions du Roussillon

millas, ping-pong, champion, roussillonL'équipe de champions qui monte en régionale 3 a eu les honneurs et attend déjà la reprise avec impatience 

Au cours du repas de fin d'année du Club de ping-pong, en présence du président du comité, les joueurs de l'équipe première se sont vu remettre leur médaille de champions du Roussillon de prérégionale ainsi que le trophée qui l'accompagne.

Après une deuxième phase où cette équipe est restée invaincue, la montée en régionale 3 accompagne ce titre. Les Millassois peuvent être fiers de leurs pongistes et leur souhaitent pour la saison à venir un bon comportement de toutes les équipes engagées et que ce titre soit le premier de bien d'autres.

29.04.2012

Tumeurs cérébrales : création d'une association

L'Association de recherche sur les tumeurs cérébrales apporte son soutien aux malades.

millas, ARTC, hélène Boher, Perpignan, RoussillonUne délégation régionale de l'Association de recherche sur les tumeurs cérébrales vient de voir le jour en Languedoc-Roussillon, afin de tenter de répondre aux questions que l'on se pose. La perte d'une fille, le choc, l'irréel, la douleur... face à ce drame, Monique Boher a décidé d'agir, soutenue par son mari Guy. La mission principale et l'objectif premier de l'ARTC Perpignan-roussilon est la mise en place d'une trésorerie suffisante, permettant l'octroi à de jeunes chercheurs d'une bourse d'étude, dans le but de promouvoir leurs travaux d'investigation ciblant de nouveaux traitements.

L’ARTC se fixe également pour but d'organiser une structure d'écoute soit en milieu hospitalier, soit au domicile du patient et de son entourage, de permettre aux malades de prendre la parole, d'être entendus et reconnus et d'offrir à chaque patient une qualité de vie autre que l'enfermement.

Les fonds récoltés proviendront essentiellement de dons spontanés et d'adhésions à l'antenne Perpignanaise, mais aussi de recettes générées par l'organisation d'événements musicaux et sportifs tel les concerts de Michel Delpech, parrain de l'associaiton depuis que son père a été victime d'une tumeur cérébrale.

Coordonnées :

Madame BOHER Monique
Déléguée Régionale ARTC PERPIGNAN-ROUSSILLON
37 B Rue de l'ile
66170 MILLAS

Tél : 06.12.39.92.87 ou Mail : artcperpignanroussillon@orange.fr

18.02.2011

Jordi Barre : L'Indépendant ouvre un livre d'or

jordi barre,l'indépendant,chanteur,roussillon,chapelle ardente,cathédrale,saint-jeanLe drapeau sang et or du Castillet est en berne. Jordi Barre, le chanteur emblématique du Roussillon, s'est éteint chez lui cette nuit à Ponteilla. La Ville de Perpignan met en place une chapelle ardente à la chapelle de la Funéraria, vendredi 18 février de 10h00 à 19h00 où des registres de condoléances seront à la disposition de la population. Les obséques auront lieu samedi matin à 09h30 en la cathédrâle Saint-Jean.  Nous consacrerons aujourd'hui une large place à cette disparition et reviendrons bien entendu dans notre édition de demain sur le parcours de cet artiste, un ancien de l'Indépendant, qui a consacré toute sa vie à la langue et à la culture catalane.

Un hommage, un souvenir, une pensée, un mot... L'Indépendant ouvre un livre d'or à la mémoire de Jordi Barre. Faites parler votre coeur.

Un homenatge, un record, un pensament, una paraula... L'Independant obre un « llibre d'or » a la memòria d'en Jordi. Feu parlar el vostre cor.

19.05.2010

Le championnat du Roussillon fait plus que jamais débat

usmhaut.jpgSeule l'Entente du Vallespir, engagée en deuxième série, est parvenue à se qualifier contre Prades Pic Saint Loup (20-7) alors que Pollestres-Ponteilla, Pia, Millas et sa réserve ont tous été éliminés. Aïe !

Surprenant ? Pas tant que ça. Pour la quatrième année consécutive, le Champion du Roussillon Honneur n'a fait qu'un petit tour en Championnat de France puisque Millas, fort de 27 victoires en 27 matches, s'est incliné à Tuchan contre Olonzac... qui a terminé troisième du Championnat du Languedoc Honneur (17-13).

Juan parle d'usure

Pourtant Marc Juan, co-entraîneur de Millas avec Marc Adroguer et Lionel Rodriguez, n'y voit pas qu'une contre performance de son équipe : " Déjà, il faut être clair, on est passé à côté du match, on n'a pas été bon du tout, mais à la à la mi-temps, j'avais beaucoup de joueurs blessés, il y avait pas mal de problèmes physiques ". Millas disputait dimanche son 28e match de la saison, Olonzac, son 18e , faut-il y voir un lien de cause à effet ? Pour Juan, la réponse ne fait pas de doute : " Il y a de l'usure chez les joueurs, c'est normal. Je peux vous dire qu'on voulait gagner ce match, mais même si on l'avait fait, on ne serait peut-être pas allé beaucoup plus loin ".  Il est intéressant de noter que Plages d'Orb et Rives d'Orb, premier et deuxième du Championnat du Languedoc Honneur qui ont donc fini devant Olonzac, sont tombés au premier tour ! " On a joué 27 matches en Roussillon et seuls quelques-uns d'entre eux sont intéressants ", estime Juan,  " quand on joue certaines équipes et qu'on leur colle 100 points, les joueurs ne viennent pas à l'entraînement en disant que ça ne sert à rien. Il faut revoir la formule du Championnat. On n'y sera plus l'an prochain, mais le Championnat du Roussillon n'est pas au niveau ".

bas.jpgBosc : " Le championnat nous tire vers le bas "

Max Bosch, co-entraîneur de Pollestres-Ponteilla avec Alain Macabiau, rejoint Marc Juan dans ce sens : " Notre championnat nous tire vers le bas. Il y a des matches "truqués" à 0 point, une équipe qui joue à fond un match et qui le week-end d'après joue pour perdre. Il n'y a qu'à voir autour des stades, il n'y a personne à part la famille des joueurs. Il faut des équipes qui jouent le jeu ". Pour Bosch, il est temps de tirer la sonnette d'alarme : " Au niveau du rugby, on est un département sinistré. On perd contre Bram au premier tour en Promotion Honneur mais leurs 3/4 étaient "taillés". Bram a joué toute la saison contre des équipes de son niveau et ça se ressent. Chez nous il y a eu 3 épaules en l'air, ce n'est pas un hasard. Bram est plus habitué à des matches durs. " Le constat est là, les clubs roussillonnais ne sont pas au niveau. Pour Bosch, deux solutions peuvent permettre de remédier à ce problème : " Soit jouer avec les équipes du Languedoc ou alors réduire le nombre d'équipes ".

Quoi qu'il en soit, il faut trouver une solution, et vite parce que les deux dernières équipes roussillonnaises promues d'Honneur en Fédérale 3, à savoir Canet Sainte Marie et Le Boulou, n'ont pas fait de vieux os à l'étage au-dessus
...

08.02.2010

Pia s'offre le leader

GMT_6002.jpgLes Millassois se sont heurtés au mur pianenc en fin de match.

Dans un match fermé à tous les étages, Pia a écarté l'ogre Millas à Daniel-Ambert.

Sur la feuille de match, les jeux étaient faits (effectif incomplet, mêlée simulée). Mais la réalité fut tout autre, dès le départ, les Pianencs ne voulaient pas être croqués par l'ogre millassois. Malgré un vent à décorner les boeufs, ils profitèrent de l'instant décisif pour marquer à la 16e minute le seul essai de la rencontre. Galvanisés par cet "exploit", les "verts" commencèrent à croire en eux, ce qui suffit à faire la différence face à une équipe millassoise déstabilisée, dont Eole, dans sa folie, empêcha un jeu au pied trop risqué. Les "rouge et noir" n'arriveront pas à revenir dans le jeu malgré un forcing en fin de match, s'empalant sur une défense locale qui voulait conserver ses cinq petits points.

Petit match, petit score mais victoire quand même du petit poucet sur l'ogre millassois.

20:43 Publié dans Sport | Tags : millas, usm, rugby, roussillon | Lien permanent | Commentaires (0)

01.02.2010

Un Millas dans la tradition

Un pack conquérant et la botte de Ribes ont permis aux Millassois de s'imposer.

pack.jpgLa vieille ficelle aura encore fonctionné. C'était à prévoir. Et Marc Juan, l'entraîneur millassois ne s'est pas privé de la tirer bien fort. Avec la déclaration d'Alain Macabiau, le coach rival dans les colonnes de L'Indépendant de mercredi "On va gagner à Millas", punaisé dans le vestiaire du stade Roquefort, sûr que l'entraîneur de la vallée de la Têt n'a pas eu trop à puiser bien profond pour galvaniser les troupes.

Alors, hier, à la sirène, il y avait de la liesse et des sourires sur les lèvres. Une victoire au goût de miel, un nectar à classer au rang des plaisirs collectifs intenses. "Nous nous sommes imposés avec le cœur, l'envie, des valeurs bien dans la tradition du club, concède Nicolas Ribes, l'ouvreur local de 26 ans, impeccable dans le jeu au pied que de déplacement hier (6 réussites sur 7). Pollestres a une belle équipe, deux bons entraîneurs mais c'est sûr que la coupure de presse nous a apporté ce supplément d'âme".

olive.jpgEt si le RSPP est sorti de ce combat le visage tuméfié, le corps haché par la mitraille et le moral percé de quatre clous, il aura pourtant affiché tout le long du match, un vrai désir de jouer à la main. Par deux fois en deuxième mi-temps, les visiteurs auront l'occasion de revenir dans la course, mais un coup de pied mal ajusté de Massuet ne trouvant pas la touche sur une pénalité (50) et Raynaud, bloqué à quelques mètres du bonheur (70) éparpilleront leurs dernières illusions. Car dans les derniers soupirs de chaque période, sur deux superbes contres, Boucebci (40) puis Olive (80), auront transpercé l'arrière-garde de l'Entente et propulsé Millas au paradis.

entraineur.jpgLes entraîneurs : Marc Juan, Marc Adroguer, Lionel Rodriguez