23.01.2011

Millas vise d'abord le succès

Face au dernier de la poule, Millas doit avant tout renouer avec le succès avant de penser au bonus offensif.

OBJ744964_1.jpg Millas veut rester maître à Roquefort.

Millas doit rectifier le tir. Contre Pamiers dimanche dernier (15-33), les Millassois ont livré un grand match face à une équipe qui joue les premiers rôles de la poule. Aujourd'hui, à Roquefort à partir de 15h, Millas doit sortir le grand jeu, être exemplaire dans les regroupements et les mêlées ordonnées, faire une belle moisson de munitions en touche et surtout faire vivre le ballon. Si la huitième place au classement n'est évidemment pas la plus confortable, l'équipe de Marc Juan et Marc Adroguer a encore le temps de se reprendre, d'autant que le dernier de poule, Saint-Girons est largement à leur portée. Pour preuve la victorie de l'USM à l'aller 15-9. « C'est une équipe accrocheuse, avec des problème d'effectif. Leur défaite contre Nogaro 13 à 6 démontre qu'ils ont de l'orgeuil même s'ils paraissent déjà condamnés . Aujourd'hui, notre objectif, c'est avant tout les quatre points. Le reste ne sera que du bonus », admet Marc Juan.

Fidèle à son histoire, c'est dans l'adversité que Millas jouera cet après-midi dans la cour des grands, car il est capital pour les « rouge et noir » de remporter ce match de la dernière chance. Millas n'a pas dit son dernier mot. G. M.

27.09.2010

Millas se rattrape à l'extérieur

Ce match entre 2 équipes jeunes et volontaires a été, surtout pour Saint-Girons, le match des occasions perdues à cause de mauvais choix, de fébrilité ou de fautes de mains. Dès le début de la rencontre, Millas s'installait pour plusieurs longues minutes en terre saint-gironnaise mais ce sont les locaux qui marquaient par Estrémé une pénalité lors de leur première incursion (7e) dans le camp de Millas. Sur l'engagement, Millas domine à nouveau et une pénalité est réussie par l'ouvreur Ribes. Il en sera ainsi durant toute la première mi-temps, les buteurs de chaque équipe meublant le score pour arriver à la pause avec un score de 9 à 9. La sortie du pilier Gausseran sur blessure, à la 23 e minute, a privé le Sporting d'un joueur d'expérience. La deuxième mi-temps sera identique à la première, beaucoup de vaillance mais toujours autant de fautes ; Millas joue avec le vent favorable et le demi d'ouverture visiteur l'utilise à bon escient, bien servi par un demi de mêlée très astucieux. La vaillance du pack saint-gironnais ne pourra meubler le score, les avants échouant plusieurs fois à quelques centimètres de la ligne de but. Dès la 41 e minute, Millas prend l'avantage sur une nouvelle pénalité et conforte son avance à la 52 e des 23 mètres en coin par l'incontournable Ribes. Les dernières minutes seront saint-gironnaises, les locaux faisant feu de tout bois, prenant de bons ballons en touche, réalisant des groupés pénétrants efficaces ou attaquant avec brio mais, une faute, une maladresse ou la grande vaillance de Millas qui plie mais ne rompt pas, fera échouer l'action. Les jeunes saint-gironnais ont fait preuve de beaucoup de courage, ne s'avouant jamais vaincu mais Millas avec une équipe accrocheuse a su forcer le destin et signer sa première victoire.

12:16 Publié dans Sport | Tags : millas, saint girons | Lien permanent | Commentaires (0)