28.07.2014

Roussillon Conflent : aux 10 ans du Relais

millas, roussillon conflent, relais assistantes maternelles, anniversaire, ateliers créatifs, millas, ille-sur-tet, corneilla-la-riviere, saint-feliu-d'amontLes enfants ont bien sûr participé à la fête.

Voilà déjà 10 ans que le Relais Assistantes maternelles (RAM) Roussillon Conflent accueille les assistantes maternelles et les enfants du territoire. Un anniversaire célébré comme il se doit à la halle des sports de Millas en présence des élus de la collectivité, des familles, des assistantes maternelles et bien entendu des principaux intéressés, les enfants. Mais la fête avait commencé en amont puisque l’équipe du RAM avait concocté un véritable anniversaire itinérant durant toute la semaine. Chaque jour, les enfants ont participé à des ateliers d’éveil et de jeux sur l’ensemble du territoire : à Millas, à Ille-sur-Têt, à Corneilla-la-Rivière et à Saint-Féliu-d’Amont.

Une semaine pleine de surprises qui s’achevait dernièrement à Millas autour d’ateliers créatifs et de nombreuses animations. Le coin lecture de Florence ou encore le stand maquillage de Natacha rencontrèrent un vif succès tout au long de l’après-midi. Chaque enfant pouvait repartir, couronne d’été fait maison sur la tête et ballon décoré à la main.

23.07.2009

Les syndicats intercommunaux réunis

Sous l’égide commune du syndicat mixte Basse Castelnou, présidée par Pierre Maury et du syndicat intercommunal de la Coumelade, présidé par Robert Olive, une dizaine de délégués de ces syndicats intercommunaux se sont rretrouvés sur le terrain des différents travaux engagés et à venir.

coumelade.jpgAux abords de la Coumelade, le maire, Robert Olive a établi les diverses problématiques : gestion des risques de crues potentiellement dangereuses, protection du domaine agricole et urbain, sensibilisation aux dommages liés aux décharges sauvages et enfin, préservation du milieu environnemental.

Puis à la mairie, Pierre Maury, en vertu d’un accord de longue date passé entre les deux syndicats, s’est félicité qu'un tel programme de travaux de protection des berges aient pu voir le jour.

Robert Olive a rappelé que sans l’entraide de ces deux syndicats, des ouvrages de cette envergure n’auraient pu se faire..

dos.jpgLes présidents face au désengagement financier de l’Etat de plus en plus grand. Sur ce point, les présidents et les délégués ont exprimé leur satisfaction de voir les conseils général et régional pallier à ce désengagement.

Les syndicats de rivières, petites structures ne tirant leurs ressources que des contributions qui leur sont versées, par les communes ou les riverains, et ayant bien du mal à couvrir les dépenses d'investissements parfois énormes mais obligatoires, sans l’aide des collectivités locales.

La réunion a alors pris fin, Robert Olive a remercié chaleureusement toutes les personnes présentes lors de la collation de clôture.

04.02.2009

Un défibillateur au service de tous

GMT_1396.jpgL'inauguration officielle du défibrillateur installé à la Mairie s'est déroulé mardi dernier. C'est devant un public attentif que Robert Olive, Maire de Saint-Féliu-d'Amont et Christian Bourquin, Président du conseil général ont insisté sur le fait qu'à cette installation, devrait suivre une formation dispensé par les pompiers du S.D.I.S. 66 permettant d'acquérir des automatismes face à une situation difficile. Car même en connaissant plus ou moins le défibrillateur, il faut pour plus de réussite, savoir faire un massage cardiaque en attendant les secours.

Robert Olive a  rassuré les personnes présentes à l'utilisation du défibrillateur : « il n'y a aucune crainte à avoir en utilisant cet appareil. Vous ne ferez pas de bêtise, il contrôle tout et donne des informations précises sur la conduite à tenir. » Idem pour les massages cardiaques : « apprendre à les faire c'est mieux, mais en attentant, même pas correctement effectués, c'est aussi mieux que rien. » Et de rappeler que ce sont les 15 premières minutes qui comptent pour une personne victime d'un malaise cardiaque : « apprendre les bons gestes est simple, on peut les apprendre dès 10 ans et ils seront , peut-être, bientôt enseignés dans les écoles. » précisa le président du conseil général.
Pour Robert Olive, s'adressant au public, l'enjeu est important : « il faut bien prendre conscience que les témoins doivent être des acteurs. Ils sont les premiers sur place, après, grâce à eux, la chaîne des secours sera opérationnelle. » Dans la commune, proche du centre de secours de Millas, la formation des habitants n'est donc pas un luxe, mais une nécessité. Merci de tout cœur à cette initiative porté par le conseil général. G.M.

31.01.2009

"Pas d'augmentation d'impôts" aux voeux - Saint-Féliu-d'Amont

608636615.jpgProjets 2009, impôts, communauté de communes... Tels furent les thèmes abordés par Robert Olive à l'occasion des voeux à la population.

Vendredi dernier, Robert Olive, maire de Saint-Féliu-d'Amont entouré de son conseil municipal, de nombreux maires du canton ainsi que Christian Bourquin, président du conseil général, présentait ses voeux devant une population attentive et nombreuse : "Aujourd'hui, notre commune va de l'avant en gardant son identité de village rural où il fait bon vivre". En entame de discours, il rappela qu'il lui était difficile de faire un bilan sur l'année 2008, celle-ci étant tronquée par les élections de mars. L'ambition de son équipe et de lui-même est toujours aussi importante même si les moyens se raréfient. Il déplorait "le désengagement de l'État qui veut que nous relancions l'économie sans nous donner de moyens". Il rappela les services indispensables pour une commune, la DGE, La Poste ouverte partiellement, l'école avec le SMA, la régie de l'eau, la DDE, la perception..."mais jusqu'à quand ?...."

Il continua sur les projets en cours : "Peut-être faudra-t-il ralentir le rythme", la révision du PLU, la salle polyvalente et ateliers communaux "auxquels il manque des subventions" , "la réhabilitation du vieux village et des bâtiments communaux ainsi que la voirie communale "... en attente de subventions" en accentuant sur l'urgence de la construction du mur d'enceinte du cimetière et les travaux sur la rivière La Coumelade : "Malgré la crise, nous n'augmenterons pas les impôts, avec la recette fiscale liée aux nouvelles constructions et le soutien permanent du conseil général, je sais que Saint-Féliu d'Amont va continuer à grandir".

A la fois maire de Saint-Féliu-d'Amont et président de la communauté de communes Roussillon-Conflent, Robert Olive fit le point sur l'intercommunalité en rappelant les transferts de compétence concernant la lecture, le périscolaire, la restauration, la jeunesse.
Annonçant l'arrivée de Bélesta au sein de la communauté ainsi qu'une approche constructive vers les autres communes du canton de Vinça et termina son allocution en souhaitant à la population une bonne et heureuse année 2009. G.M.