12.05.2014

Millas stoppé par St-Girons

Les Millassois sont tombés face à Saint-Girons. En mode diesel, les Catalans ont poussé sans remonter le retard.

millas, honneur 32°, USM, sans, billes, St Girons► Sans a fait jouer sa pointe de vitesse pour marquer le premier essai.

Dès l’entame, St-Girons joua léger devant, s’amusant à ça passe ou ça casse. Et ce fut le cas, à la sortie d’une touche dans les 22 mètres, les Ariégeois, pénétrèrent, sur un maul endiablé, laissant Dissegna plonger dans l’en-but (0-5). Prenant confiance et se libérant, les noirs de St-Girons profitèrent des ballons lâchés, des mauvais placements et des fautes… trop de fautes, ce qui permit à Pujol d’enfoncer le clou en inscrivant le second essai (0-12). Millas se devait de réagir, et c’est arrivé naturellement, Sans, toujours prêt à faire jouer sa pointe de vitesse sur son aile, déborda la défense adverse, inscrivit le premier essai millassois (5-12). Mais c’était sans compter sur l’âpreté des visiteurs qui, piqués au vif, repartirent de plus belle, jouant tous les coups et la persévérance finit par payer, sur un maul pénétrant Parenti, s’écarte, chistera pour Durrieu, qui aplatit le cuir entre les poteaux (5-19, 40).

A la reprise, il ne restait plus que 40 minutes à Millas pour vivre, l’USM n’avait pas le droit au faux pas. Après une première mi-temps nettement insatisfaisante, les Catalans se remirent au combat, faisant une seconde mi-temps de feu. Billes toujours égal à lui-même, déstabilisa St-Girons, et tel un feu follet, virevoltant de gauche à droite et surplombant l’équipe adverse, alla en dame (12-19). Millas commençait à espérer, mit tout le banc et ses tripes pour parvenir à renverser le jeu, le chrono tournait mais Millas ne trouvait pas la solution. St-Girons ne lâchait rien. Le chaud et le froid soufflaient en cette fin de partie, le chaud avec cette passion «rouge et noire », luttant jusqu’au bout, le froid avec cette poisse qui n’en finissait pas et qui laissa le score tel quel. Cela s’est joué sur des détails. Chaque équipe a eu ses temps forts, ses temps faibles, mais même les dinosaures finissent par chuter. Et c’est arrivé naturellement, Millas fait la pause.

millas, honneur 32°, USM, sans, billes, St Girons

03.03.2014

Millas à toute vitesse

Auteur d’une grosse entame, l’US Millas a logiquement disposé de l’EscBacAsp hier (16-29).

millas, US Millas, EscBacAsp, Guenoun, sébastien lopez, fabien conilh, pelissier, Durand, Guenoun, Fred Munoz, Maurisard, Sans, Pech► Malgré Durand, Guenoun inscrit le deuxième essai de Millas.

Il valait mieux ne pas arriver en retard, hier, à Espira. Remontés à bloc et décidés à « faire un coup », les Millassois menaient déjà 10-0 après cinq petites minutes de jeu. Une pénalité de Pelissier, animateur inspiré, puis un essai de Pech à la conclusion d’un mouvement d’envergure et l’USM mettait rapidement son hôte sous pression. « On s’est facilités le match en démarrant bien, se félicitait Sébastien Lopez, coentraîneur de Millas avec Fabien Conilh, à l’issue de la rencontre. Mais on est tombés sur une belle équipe de l’EscBacAsp ».

Qui n’a pas tardé à réagir après cette entame compliquée. Deux pénalités de Durand ramenaient même les locaux à quatre longueurs du leader (6-10, 20e). Mais Millas appuyait une nouvelle fois sur l’accélérateur et sur un bijou de passe au pied de Pelissier, Guenoun profitait d’une hésitation des arrières locaux pour filer en dame (6-17, 29e). Le buteur millassois, particulièrement efficace, inscrivait deux pénalités supplémentaires, et donnait une avance confortable à son équipe à la pause (6-23). Piqués au vif, les joueurs de l’Entente réussissaient une grosse entame de deuxième mi-temps concrétisée par un essai de Maurisard à la conclusion d’un groupé pénétrant (13-23, 46e). Mais les Millassois ne paniquaient pas. Les coéquipiers de Fred Munoz faisaient parler leur expérience et géraient la dernière demi-heure, sans vraiment trembler. Pelissier et Sans répondaient à une pénalité de Durand (16-29) et Millas s’offrait un succès qui le rapproche un peu plus de la première place, synonyme d’accession directe en finale. « On a pris une option, admet Sébastien Lopez. Mais, rien n’est fait, il ne faut pas aller trop vite ». Ça a pourtant souri à ses joueurs, hier... L.M.

04.11.2013

Millas dans la confusion

La rencontre a parfois exhibé sa part sombre.
millas,pia,sans,pelissier,snaoui,amrani,benhamou,forcadell,toussaint du wast,match,rugbyLamine Tourek charge pour l'US Millas.

L’essentiel Millas a signé un succès logique qui  a scotché Pia sur sa pelouse. La partie peut se résumer ainsi des points et des poings. Il y eut donc un match pendant quarante minutes, dominé par des Millassois, prêt à trouver la moindre faille, alors disciplinés (4 pénalités et 2 essais avant la pause) face à des Pianencs jouant un jeu haché et entaché de maladresses qui permis à JB Pelissier, tel un métronome d’enquiller les pénalités. Tandis que le pack d’avant martela la ligne verte pour permettre à Snaoui de plonger en terre promise et faire la différence, ainsi que Forcadell, servi sur un plateau par Sans déborda la défense adverse pour aplatir en coin. Juste après les marrons, il faudra attendre la 47° pour qu’Arasa déflore le score pour les pianencs, 3 mn plus tard, c’est Toussaint du Wast, après avoir ouvert une brèche dans la défense Millassoise, trouve le chemin de l’essai (50°, 8-24). Et puis il y eut cette fin de période suite à l’exclusion d’Amrani, entamée par une «générale» et émaillée d’accrochages jusqu’au bout, entraînant de nouveaux échanges d’amabilités entre plusieurs joueurs, et entre supporters dans les tribunes. Une vraie bouillie de rugby. L’arbitre ne perdit pas le fil de l’histoire et sut remettre les deux équipes dans le match, permettant à Benhamou (excellent), feintant et débordant les Millassois, de concrétiser un essai apaisant ( (15-27), certes, mais c’était sans compter sur la botte secrète de Millas, en la personne de Pellissier qui s’offrit un joli cadrage pour réussir un drop dans la dernière minute (15-30). Entre bonbons et marrons, dommage pour le rugby, mais le succès Millassois ne souffre aucune contestation.millas, pia, sans, pelissier, snaoui, amrani, benhamou, forcadell, toussaint du wast, match, rugby