25.01.2011

Cinq points qui font du bien

_GMT7082.jpgOn respire du côté du stade Roquefort. L'USM a renoué avec la victoire après cinq revers de rang. Autant dire que les Millassois avaient forcément le sourire dimanche, forts des huit essais inscrits. 

« C'est bien. Il fallait le faire. Mais bon, pour être franc, St-Girons est un peu venu prendre l'air chez nous. Ils s'étaient déplacés à trente joueurs, vingt pour la première et dix pour la B. À tel point que nous leur avons prêté des éléments pour que le match des réserves puisse se jouer », .précise Marc Adroguer, le coentraîneur. Un match tout bénéfice, d'autant qu'aucun joueur n'est venu grossir les rangs de l'infirmerie. Dimanche, c'est un autre défi qui attend les « rouge et noir ». Un déplacement à Verfeil, autre mal classé. Un tournant ? « Notre objectif demeure la septième place. Aussi, c'est évident qu'un succès là-bas nous permettrait de voir l'avenir avec davantage de sérénité ».

_GMT7100.jpg

28.09.2010

Millas 100 % pour...

_GMT2753.jpgMillas 100 % pour Nicolas Ribes. Reçu cinq sur cinq l'ouvreur millassois. Dimanche, à St-Girons, le pied d'or de l'USM n'a pas tremblé au moment de convertir les cinq occasions qui ne sont présentées, ciselant avec précision le superbe travail du pack catalan, dans le sillage d'Allègre, Rodriguez ou Grando. "Nous n'avons pas fait un match extraordinaire, mais ce succès est un vrai soulagement", concède Marc Adroguer, coentraîneur qui déplorait hier un peu de casse dans ses rangs : Allègre, Rojas et Metlaine. "Mais ces trois-là devraient être opérationnels face à Verfeil dimanche". Un match capital pour les "rouge et noir", déjà battus à deux reprises sur leur pelouse cette saison. "Là, il nous faut la victoire, c'est impératif", prévient encore le technicien. "Car deux championnats se dessinent. Celui des six clubs qui visent la qualification et le nôtre, où nous allons lutter avec cinq autres clubs pour le maintien. Et Verfeil est un rival direct", poursuit Marc Adroguer.

Comme à Mende. Bien sûr, Millas a passé trois ans à la mine, dans le championnat du Roussillon, mais en s'imposant à St-Girons dimanche (15-9), l'USM a ravivé de jolis souvenirs, datant du 29 octobre 2006, le dernier succès millassois à l'extérieur en Fédérale 3 (15-10). Malheureusement, cette saison-là, Millas était relégué, terminant 10 e de sa poule (sur 11), avec cinq victoires, 1 nul et 14 défaites au compteur.