26.11.2010

Cadavres retrouvés dans les champs : pas d'identification pour l'heure

Le procureur de la République et les enquêteurs ont tenu cet après-midi une conférence de presse pour faire le point sur l'avancée de l'enquête suite à la découverte, hier à Millas et Corneilla-de-la-Rivière, des corps de deux hommes enroulés dans du plastique et des tapis orientaux. La piste de l'exécution semble privilégiée : les deux hommes ont été tués par balle, à bout portant, dans une trajectoire allant de haut en bas. Mais l'identité des deux victimes n'est pas encore établie.

1215631584.jpg© Philippe Rouah

Les corps de deux hommes tués par balles ont été découverts, quasi simultanément par un chasseur et un agriculteur, en fin de matinée, à trois kilomètres de distance sur une route départementale située entre Corneilla-la-Rivière et Millas. Les cadavres étaient enveloppés dans un film plastique de type alimentaire. Les gendarmes des P.-O. et ceux de la section des recherches de Montpellier ont déployé d'importants moyens sur place, épaulés par de nombreux techniciens d'identification criminelle afin de relever le plus d'indices possible. Les enquêteurs auraient retrouvé à l'intérieur d'un des "sarcophages" au moins une douille. En l'état actuel des investigations, aucune hypothèse n'était privilégiée, même si tout laisse à penser qu'il puisse s'agir d'un règlement de comptes.

carte copie.jpgSelon les premières constatations, les deux hommes seraient âgés pour l'un d'une quarantaine d'années et pour l'autre d'une soixantaine d'années. La mort remonterait à plusieurs jours.

Plus d'informations dans les éditions de l'Indépendant du vendredi 26 novembre...