19.06.2014

XV: Natacha Katz remporte l’Orange rugby challenge

millas, katz natacha, orange rugby challenge, us millas, christophe payrou, jérôme soler, bernard dordain, stéphane deprades, usap, christelle leduc, comité pays catalan, maillolLa joueuse de l’USAP a déjà un beau parcours.

La famille Katz de Millas peut être fière de leur fille Natacha, après son deuxième titre consécutif remporté récemment à Paris, l’Orange Rugby Challenge disputé au CNR de Marcoussis. Elle a réussi à s’imposer lors d’ateliers où sont d’abord évaluées les qualités techniques, mais aussi les connaissances. Un moment de fierté et d’émotion pour cette jeune espoir du rugby féminin. Mais revenons à son club fétiche, l’US Millas, venant de la natation, elle voulait essayer un sport collectif, bien lui en a pris, de poussins à benjamins deuxième année, Christophe Payrou, Jérôme Soler, Bernard Dordain et Stéphane Deprades ont décelé en elle des capacités et lui ont transmis le virus du rugby. En changeant de catégorie elle a aussi changé de cap en rejoignant l’équipe féminine des minimes de l’USAP. Et depuis, grâce à Christelle Leduc qui lui a donné le virus, elle enchaîne sélections et qualifications jusqu’à l’apothéose, lors la remise du planxot au stade de France, le jour de la finale du Top 14. Une aubaine pour le Comité du Pays Catalan qu’elle représente. Mais son chemin ne s’arrêtera sans doute pas là, Natacha ayant des valeurs de respect, solidarité, combativité, partage, fondamentaux, toutes ses qualités requises pour le rugby. Lycéenne à Maillol en section rugby, elle aimerait devenir kiné.

23.04.2014

Ils ont aimé Giral

L’EscBacAsp, Millas, St-Cyprien/Latour et Bompas ont vécu un moment inoubliable.

millas,aimé giral,anthony durand,liondel rodriguez,usm,st cyprien-latour,bompas,escbacasp,usap,riviere,besson►  Lionel Rodriguez (USM).

millas,aimé giral,anthony durand,liondel rodriguez,usm,st cyprien-latour,bompas,escbacasp,usap,riviere,besson►  La salle prestige de l’USAP avait fait le plein avant les finales. 205 personnes, dont 14 tables de partenaires, avaient répondu présents.

millas,aimé giral,anthony durand,liondel rodriguez,usm,st cyprien-latour,bompas,escbacasp,usap,riviere,bessonmillas,aimé giral,anthony durand,liondel rodriguez,usm,st cyprien-latour,bompas,escbacasp,usap,riviere,besson►  Supporters contents et tristes.

millas,aimé giral,anthony durand,liondel rodriguez,usm,st cyprien-latour,bompas,escbacasp,usap,riviere,besson►  St-Cyprien-Latour a contenu Bompas .

millas,aimé giral,anthony durand,liondel rodriguez,usm,st cyprien-latour,bompas,escbacasp,usap,riviere,besson►  Le buteur Anthony Durand (Escbacasp).

millas,aimé giral,anthony durand,liondel rodriguez,usm,st cyprien-latour,bompas,escbacasp,usap,riviere,besson►  Plus de 2500 spectateurs ont assisté aux deux finales dans la cathédrale de l’USAP. Un moment fort de la saison du rugby catalan.

« On veut pérenniser l’événement »

millas,aimé giral,anthony durand,liondel rodriguez,usm,st cyprien-latour,bompas,escbacasp,usap,riviere,besson►  Paul Foussat, un président du Comité Pays Catalan ravi.

Vous vous attendiez à un tel succès populaire ?
Non, on comptait sur 1500 spectateurs et il y en a eu près de 2700, dont 2000 entrées payantes. Le reste, c’était des invitations et surtout des enfants car les moins de 16 ans ne payaient pas. Pour vous donner une idée de la réussite de ces finales à Aimé-Giral, l’an dernier, pour l’ensemble des finales du Comité dans les villages, il y avait eu 2200 entrées.

L’événement n’a pas été simple à « monter »
Le maire de Perpignan s’est vite montré favorable à notre projet mais le résultat des élections pouvait tout changer. Comme il a fallu obtenir l’accord de M. Rivière (président de l’USAP) alors qu’on avait négocié avec M.Besson (ex-président de l’USAP). Comme nous n’étions pas à l’abri, qu’à un moment donné, l’USAP décide de recevoir Toulon à Aimé-Giral et non plus à Barcelone.

Vous souhaitez pérenniser l’événement ?
Oui. C’était la première année qui était le plus dur. L’idée pour 2015, c’est de faire jouer une finale le samedi en fin de journée et deux le dimanche. Il y aura un tirage au sort pour deux finales, la troisième étant réservée à l’Honneur. E.D.

29.03.2013

Billes en tête

millas,billes julie,us millas,usap,marc billes,eric billesFace à Montpellier dimanche, les "sang et or" pourront compter sur le panache de Julie Billes. Dijon, vendredi 15 mars 2013. La deuxième période entre la France et l'Ecosse vient d'être engagée, et une certaine Julie Billes étonne et détonne dans la foulée par un essai d'une rare audace. Description : suite au coup de pied très haut de la Montpelliéraine et ancienne Usapiste Aurélie Bailon, l'ailière tricolore picore le cuir sur les têtes adverses, et se faufile autour d'une foret de jambes pour boucler sa course dans l'en but. Une concrétisation pleine de culot et de panache qui symbolise parfaitement l'état d'esprit qui habite la Millassoise. Parce qu'elle est comme ça Julie Billes… Jouant au rugby comme elle vit, toujours pied au plancher. Et ça ne date pas d'hier. Ça remonte même à loin, lorsqu'à cinq ans immergée dans la discipline autour de Marc, son père, ancien joueur de l'USM et Eric, actuel arrière des "rouge et noir", elle faisait tourner en bourrique tous les garçons dans la catégorie "premiers pas". Et le supplice allait durer. Jusqu'en minimes, comme seule fille isolée au beau milieu des mecs, avant de rallier les cadettes du feu USAT.

Plus proche du roseau que du Chêne

Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts de la Canterrane. Et demain, l'aide soignante de la maison de retraite de Vinça qui fêtera ses vingt et un printemps, savoure sa troisième saison en Top 10. "Une année bizarre, souligne-t-elle. Une année qui a mal commencé avec une entorse du genou face à Lille, et à peine de retour j'enchaîne sur deux matches en club et avec l'équipe de France pour le Tournoi des VI Nations. Une malchance et enfin un vrai bonheur, un rêve de gosse qui s'est réalisé. Une sélection en équipe de France que j'avais comme objectif quand j'étais toute gamine…". Une récompense légitimée par de belles prestations en "sang et or", grâce à un travail colossal réalisé en amont lors des séances collectives, mais aussi individuelles sous les barres de fonte. Car si à ce jour encore son physique semble plus proche du roseau que du chêne, Julie Billes compense par une activité débordante, une nature incendiaire, insolente et téméraire. Même si elle confie qu'il lui reste du travail à faire pour progresser. "Sur ma technique, mon jeu au pied, ma vitesse, bref, sur tout…". Humilité, travail, remise en question, soit le trio indispensable vers un avenir gagnant. Et pas mal de rage aussi avant d'attaquer Montpellier dimanche à Roger-Ramis. "On a les moyens de l'emporter ! L'équipe est capable du meilleur comme du pire, mais on garde toujours comme ambition de remporter le titre. Ça commence par battre le MHRC !" Une perspective certes périlleuse mais pas impossible. Et l'USAP pourra compter sur la fougue et le talent de Julie Billes, pour s'y employer fermement. Julie Billes néo internationale de l'USAP.

22.04.2011

Un Millassois à la finale des Somusic de l'USAP

millas,somusic,usap,two times late,anthony cortesCréé en 2010, les Two Times Late, groupe pop-rock, est composé de 4 membres : Ezra Van Vliet originaire de Jujols, près d'Olette (chanteur, guitariste, pianiste), Anthony Cortes originaire de Millas(Guitariste, chœur), Nicolas Casenove Originaire de Vinça (Bassiste, chœur, deuxième chanteur) et Guillem Barnet originaire de Talau (batteur). Leurs influences viennent de nombreuses sources : Rolling Stones, The Beatles, Sex Pistols, The Cure, Serge Gainsbourg, Patti Smith, Cali, Noir Désir, Jacques Dutronc, Green, Day, The Fray...

Aujourd'hui le groupe est en lice dans la finale du concours SoMusic pour devenir le groupe officiel de l'Usap et se produire sur la pelouse du stade Aimé Giral le 7 Mai prochain en cas de victoire. Pour les soutenir et obtenir plus de renseignement allez  http://www.facebook.com/twotimeslate

17.01.2011

Politicorama

La présidente habite Millas

C'est sans surprise que Marine Le Pen a succédé hier à son père à la tête du Front national. Et c'est donc la désormais présidente du FN qui est propriétaire d'une demeure à Millas, achetée avec son compagnon Louis Aliot. Ancien conseiller municipal d'opposition à Perpignan, Louis Aliot, conseiller régional FN, a installé son cabinet d'avocat boulevard Wilson et est candidat aux cantonales sur le canton de Perpignan 9/Bas-Vernet. Y verra-t-on Marine Le Pen le soutenir pendant la campagne ?

Bourquin en campagne avec le poing et la rose
 

Au culot. Christian Bourquin, toujours pas réintégré au Parti socialiste, n'a pas hésité une seconde avant de ponctuer son nom, sur la propagande de campagne pour les cantonales, par le sigle du PS. Le poing et la rose s'affichent donc ostensiblement sur tous les tracts et documents qui vont être largement distribués dans les cinq départements de la région. Un peu à la manière d'un Georges Frêche qui construisait des lycées alors que le ministère de l'Education refusait de créer des postes d'enseignants.   « On fera le lycée et quand il sera fait, ils ne pourront pas faire autrement que d'y mettre des enseignants », disait feu le président de région. Pas de doute, Christian Bourquin a été à bonne école. D'abord le poing et la rose, ensuite Solférino   « pour les 58 exclus ou pour personne ».

Aux vœux en bus

Christian Bourquin présidera, demain soir à Montpellier, sa première cérémonie des vœux en tant que président de Région. Et il entend bien que les Catalans soient largement représentés dans le palais des expositions de Montpellier.

Pour faciliter leur voyage, des navettes gratuites sont mises à disposition par la Région au départ de Perpignan, Mont-Louis, Prades, Ille-sur-Têt, Millas, Argelès et Le Boulou. Un dispositif unique dans la région :   « C'est une expérience testée cette année sur les P.-O. car il y a eu une demande et qui pourrait, selon les résultats, être généralisée à l'ensemble des autres départements l'année prochaine », déclare-t-on à la Région.

En attendant d'être transportés par des TER à 1 euro, les supporters de Christian Bourquin ont déjà mobilisé trois bus.   « La demande est très forte du côté de Millas, d'Ille mais aussi de Perpignan », livrait hier la Maison de la Région de Perpignan, chargée des réservations. Le coût de ces transports sera supporté par le conseil régional.

Bourquin à Biarritz

On ne sait pas s'il ira en bus mais Christian Bourquin sera à Biarritz le 27 janvier pour soutenir l'USAP. Le club catalan (10e du Top 14) y affrontera les Basques du Biarritz Olympique (5e) dans leur antre d'Aguiléra.

Ce que touchent les élus de l'Agglo
 

La dernière séance du conseil de communauté aura été l'occasion pour l'assemblée de voter les 'indemnités des élus'. Où l'on apprend que le président de Perpignan Méditerranée communauté d'agglomération, Jean-Paul Alduy, touche chaque mois 2 280 euros bruts, les vice-présidents (tous les maires + 7 non maires), 1 710 euros bruts et les conseillers communautaires 228 euros bruts.
  
F. Michalak