18.11.2013

Ceinture mondiale pour J. Bonnet

Comme 5 autres Français, Jonathan  Bonnet, licencié à Millas, est devenu samedi soir à Clermont-Ferrand champion du monde en - de 60 kg après une splendide prestation.

millas,jonathan bonnet,champion du monde,boxe française,jean-pierre guillement,patrice dazenière,victor slavinskyiLe Millassois Jonathan Bonnet (à droite) a décroché le titre de champion du monde de savate Boxe française ce week-end à Clermont-Ferrand, en dominant un Ukrainien en finale.

Le Millassois, Jonathan Bonnet, a été sacré samedi soir à Clermont-Ferrand champion du monde de savate en moins de 60 kg.

Le Catalan est venu à bout de l'Ukrainien Victor Slavinskyi sous les yeux d'une vingtaine de supporters roussillonnais ayant rallié l'Auvergne pour assister au sacre du tireur du club de Millas Boxe de Jean-Pierre Guillement et de Patrice Dazenière.

29 victoires en 29 combats

Auteur de trois premiers rouds de folie, Jonathan prenait la tête dans le combat avant de gérer les deux dernières reprises.

"Ce fut un combat très difficile car l'Ukrainien n'a jamais abdiqué mais Jonathan était plus complet. Il s'offre une ceinture mondiale après avoir été champion de France cet été. C'est magnifique pour sa première année en tant que seniors, nous sommes tous fiers de lui au club. Maintenant, il va falloir bien préparer les championnats de France qui débuteront en janvier avant de tenter de décrocher la dernière ceinture qui lui manque, le titre de champion d'Europe qui se déroulera courant 2014", affirmait Jean-Pierre Guillemet.

Jonathan était lui aux anges à la suite de son premier titre mondial. "C'est tout simplement génial, ce combat a été très difficile face à un tireur très bien préparé. L'Ukrainien était venu très remonter à 200 % car je l'avais déjà battu à Saint-Pétersbourg lors des World Games du mois d'octobre. je n'ai pas réussi totalement à imposer ma boxe mais cela a suffi pour venir à bout de mon adversaire. Je vais maintenant pourvoir me reposer un peu avant de prélares les France. Cette victoire me comble de plaisir et je la dédie à toutes les personnes qui m'ont aidé et soutenu tout au long de ma carrière", concluait le jeune pensionnaire du Pole France à Toulouse. Philippe Carvahais